Start All Over
    BIENVENUE


    Tout d'abord, bonjour à toi ! Si tu es venu sur ce forum, c'est que tu as du croisé son adresse quelque part dans la grande toile de notre ami Internet. Visite le donc, je t'en prie =). Nous espérons qu'il te plaira et te donnera envie de t'y inscrire. Nous sommes ici pour de plus amples renseignements.
    Pleins de Scénarios sont à ta disposition, n'hésites pas à y jeter un coup d'oeil.

    L'équipe de STAO.



 

Partagez | 
 

 Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous [Aryanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageLun 24 Juin - 3:13


 _ Cette après - midi alors que je promenais dans le plus parc de la ville, mon regard avait été interpellé par une jolie demoiselle. Je la revois encore le livre a la main, totalement plongée dans un autre monde. Hésitant sur les débuts, j'avais quand même fini par trouver le courage de l'aborder pour papoter avec elle. Au bout de quelques secondes j'avais pu poser un prénom sur son visage ; Aryanna. Tout aussi joli qu'elle me diriez vous. La discussion lancée, nous avons parlés des minutes et des minutes pour nous connaitre un minimum. Mais comme je ne voulais pas l'embêter plus longtemps que je ne l'avais déjà fait, j'avais proposé l'idée de boire un verre dans un endroit fort sympathique dans le quartier de Kings Cross. Invitation acceptée, j'ai pu repartir du parc le sourire aux lèvres.


En début de soirée, je tournais en rond dans mon logement afin de choisir une tenue pour le rendez-vous. Je voulais être présentable pour la jolie jeune femme, mais ne pas en faire trop non plus. 10 minutes de réflexion...Oh, tant pis je déciderais de ça après. Je partis alors dans ma salle de bain pour commencer a me préparer. Une fois dans la douche, l'eau chaude coulait sur mon corps, et je ne tardais pas a me savonner. Rinçage terminé, je sortais de celle-ci et m'enroula dans une serviette.Une fois séché, le tissus fut placé autour de ma taille, et moi, je m’avançais vers mon miroir.Un peu de gel sur mes mains, je les passaient soigneusement dans mes cheveux pour garder un petit effet cheveux mouillés, mais coiffés. Enfin,... Bref ! Pour le rasage, je m'en passerais ce soir, j'avais une petite barbe de quelques jours assez discrète, et mignonnette ! Comme quoi, il m'en faut peu pour être beau garçon. Arrêtons de plaisanter ! Etape importante,brossage de dents, le déodorant, et le parfum pour avoir une odeur agréable. Mais attention de ne pas en mettre trop, sinon ca peut piquer au nez Wink


Une fois le corps prêt, me voila de nouveau devant mon armoire. J'enfile un boxer noir, classique mais qui fait toujours effet. Puis un jean bleu foncé, les chaussettes qui vont avec le boxer, et pour finir un haut blanc. Un t-shirt avec un col en "V", plutôt léger. Bon,pour les chaussures, ce sera des chaussures de villes noires vernies. Je n'allais pas passer des heures a décider de ma tenue complète sinon je finirais par être en retard a mon rendez vous, et je m'en voudrais.Je me regarde une dernière fois dans le miroir, je me met une veste noire sur le dos, je prends mon téléphone portable, mes clefs de voiture et de maison, et je pars de ma demeure en prenant soin de fermer derrière moi.Une fois au volant de ma voiture, je la démarre et commence a rouler vers le lieu prévu.


Une fois garé, je descends de mon bolide - j'abuse en disant cela - et je marche sur le trottoir en regardant au loin pour voir si je n’apercevais pas Aryanna. Et a première vue, j'étais arrivé avant elle. Je me place alors devant l'entrée , et j'attends quelques minutes... Un déclic me parvient alors ; peut-être qu'elle était déjà rentrée ?Alors sans attendre, je pénètre dans le "sugar mill" et je me dirige vers le bar en regardant autour de moi discrètement. Mais une nouvelle fois, je ne la voyais pas. Que faire? Et si elle ne venait pas?Bon... Je vais patienter au bar, je verrais bien si elle finit par arriver.Posé sur un tabouret, le serveur me demande ce que je désire boire, je lui fais signe que j'attend encore un peu avant de commander, et je me mis alors a attendre.
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageLun 24 Juin - 4:06

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
Enroulée dans le peignoir gris foncé d'Austin, la jeune femme se tient devant son miroir, s'observant avec attention, alors que ses pensées fusent dans tous les sens. Que s'apprêtait-elle à faire ? Était-ce une bonne idée ? Rien n'était moins sûr... Elle était fiancée tout de même. Du moins en théorie. Elle allait juste boire un verre après tout n'est-ce pas . Non ce n'était sans doute pas une bonne idée. En acceptant la demande d'Austin, elle acceptait de renoncer à ce genre de choses, aux rencontres fortuites dans les lieux publics, qui finissent en rendez-vous galant. Elle n'avait pas le droit. Elle revoit le regard particulièrement intriguant de ce jeune homme qui l'avait accosté et un petit sourire étire ses lèvres, sourire qui s'envole rapidement en voyant le nom de son fiancé s'afficher sur l'écran de son téléphone.
Il ne devrait plus tarder à rentrer à présent et dans tous les cas, elle ne pourrait pas justifier son départ auprès de son homme. Elle décroche, le visage fermé et perd définitivement patience en entendant ce qu'il avait à lui dire
• Es tu sérieux Austin ?! Et voilà, encore une soirée seule. "Désolé mais j'ai du boulot tu le sais Val...désolé. Passe une bonne soirée". Voilà les quelques mots qu'il lui avait adressés avant de raccrocher. Elle fulmine et balance son téléphone sur son lit. Avait-elle donc si peut d'importance pour être reléguée au second plan de la sorte. C'était incompréhensible. Elle passe sa main dans ses cheveux en poussant un profond soupire.
• Ne t'en fais pas mon beau, je vais passer une bonne soirée ! Déterminée, elle ouvre son dressing à la volée à la recherche de sa tenue du soir, bien décidée à passer une excellente soirée. Son regard se pose sur une petite robe noire achetée il y a peut, mais jamais portée. C'était l'occasion. Elle l'attrape donc et l'enfile rapidement. Elle avait mis tellement de temps à se décider qu'elle risquait bien d'être en retard. Direction la salle de bain pour l'étape "mise en beauté". Elle défait la tresse qu'elle portait depuis le matin, se retrouvant alors avec ses cheveux blonds joliment bouclés. Parfait ! Elle les fait basculer sur le côté droit de sa nuque et attache le tout à l'aide de quelques épingles. Pour accentuer le look pin up glam, elle applique un rouge vif sur ses lèvres, un trait d'eye liner sombre, faisant ressortir ses billes vertes et applique enfin un blush légèrement rosé sur ses joues. Un rapide coup d'œil dans le miroir : le résultat était vraiment pas mal. Elle attrape finalement une paire d'escarpins rouges et une pochette de la même couleur dans laquelle elle met quelques affaires, avant de quitter son appartement et de s'embarquer dans le taxi appelé quelques instants plus tôt. Durant le trajet, elle tente d'apaiser les palpitations de son cœur, angoissée et inquiète à l'idée de ces quelques instants qu'elle s'apprêtait à passer en présence d'un inconnu. Tout cela était insensé et pourtant, elle ne se ravisait pas. Pas de demi-tour. Elle se contente de régler sa course et de débarquer devant le Sugar Mill. Elle passe ses doigts dans sa frange qu'elle agite un peu, alors qu'elle parcourt la courte distance la séparant d'Aaron.

C'est le cœur battant qu'elle pose le pied à l'intérieur de l'établissement, bondé de monde. Génial ! Elle aurait bien du mal à le retrouver dans cette foule. Peut-être devait elle l'appeler. Peut-être qu'il n'était pas encore arrivé. Elle plonge donc sa main dans sa pochette à la recherche de son smartphone, mais rien. Mince ! Elle l'avait sans doute oublié sur son lit. Comment allait-elle faire ? Alors qu'elle s'apprête à tourner les talons, son regard se pose sur une silhouette de dos qui l'interpelle. Était-ce son rencard ? Peut-être bien. Elle s'avance donc à pas lent, tentant de se frayer un chemin dans la foule et, une fois arrivée à destination, penche doucement la tête, afin d'identifier le jeune homme. C'était bien lui, ouf ! Un sourire étire ses lèvres rouges, alors qu'elle se place face à lui

• Bonsoir... Lui dit-elle alors, d'une voix un brin faiblarde. *Bravo Arya, t'aurait pu faire mieux quand même!* pense-t-elle alors. Tant de tension, elle n'était pas vraiment capable de gérer apparemment.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageLun 24 Juin - 4:25




Les minutes semblaient tellement longue a attendre comme ça. Je dois avouer que dans ma tête il y avait un tonnes de questions. Je me disais même que j'allais attendre longtemps, que la jolie demoiselle avait surement autre chose a faire de beaucoup mieux. Que je peux être pessimiste des fois, ça me rend dingue. Passons ! Mes yeux regardaient a droite, a gauche, derrière moi, mais rien. Alors je tourna la tête vers le barman, et je le regardais faire son travail en réfléchissant a la futur boisson que j'allais commander. Mais c'est alors qu'une personne s'approchait doucement de moi, une personne vers qui je n'avais pas prêter une grande attention. Cela pouvait être n'importe qui, genre quelqu'un qui souhaiterait prendre commander un verre. Donc mon regard ne bougeait pas, et contre tout attente, surprise ! C'était le visage d'Aryanna qui se plaça devant le mien. Un peu surpris je recule un tout petit peu d'elle, et je la dévisage respectueusement. Un sourire ne tarda pas a faire son apparition sur mes lèvres quand je compris qu'elle était bien en face de moi. J'entends alors son "bonsoir", en voyant son sourire sur ces jolies lèvres rouges. Je ne peux pas vous cacher qu'elle est ravissante... Ne la faisons pas attendre ! Je lui réponds alors


• Bonsoir. Tu vas bien?


Je me retrouvais intimidé devant elle alors que ce n'est pas tellement mon genre. Faut croire que je ne connaissais pas certains traits de mon caractère. En tout cas le prix de la question stupide me revient. J'aurais pu lui faire un compliment, quoi que, demander si elle va bien me semble la priorité. Oh puis je ne sais plus. L'important c'est que les deux arrivent a un moment ou un autre. Et en attendant que cela arrive, je me lève de mon tabouret, je passe une de mes mains sur mon jean et lui dit 


• Suis moi, je vais nous trouver une table.


Bah oui, je n'allais pas la laisser se mettre sur un tabouret. Malgré le monde il devait bien y avoir une table pour deux personnes quelques part non? Toujours souriant, je m'avance devant elle et cherche de loin une table disponible. La chance est avec moi ce soir ! J'en vois une et me dirige lentement vers celle ci. Une fois a la hauteur, je lui montre d'un signe de main son fauteuil, et va me mettre dans le mien.Je ne la quitte pas des yeux. Elle a un regard terriblement troublant, mais si joli. Je vais passer ma soirée dans ces billes vertes. Mais pour le moment, il fallait que je lui pose une question :


Bon alors, tu veux boire quoi?   Je marque un temps d'arrêt, et dit a une vitesse un peu plus accélérer que celle de ma question     • Tu es très belle ce soir


Pourquoi j'ai rajouté ce soir? Ça veut dire qu'elle ne l'était pas dans le parc? Bah bien sur que si... En tout cas j'espère qu'elle ne va pas le prendre comme dans ce sens.Au pire je ne me ferais pas prier pour lui dire le vrai sens de mon compliment. 
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageLun 24 Juin - 5:05

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
Pensez-vous qu'il soit réellement possible d'être totalement rouillé en matière de drague et de séduction à 25 ans à peine ? Il semblerait que ce soit effectivement possible. La belle était tellement persuadée de terminer ses jours avec Austin, qu'elle ne prenait plus la peine de regarder ailleurs, de chercher à séduire et de se laisser séduire, hormis peut-être cette relation étrange qu'elle entretenait avec Samuel...mais là nous nous égarons. À bien y regarder, elle se comporte un peu comme une ado prépubère, se rendant à son premier rendez-vous galant. Ridicule.
Le regard du jeune homme se pose finalement sur elle, ce qui la décontenance légèrement. Ces yeux, mon dieu ces yeux...une telle chose devrait être interdite ! Il y avait comme un éclair de malice dans son regard, quelque chose de pétillant, d'agréable, d'avenant, qui la mettait immédiatement à l'aise. Il la salut donc, lui demandant comment elle allait "Oh et bien, mon fiancé me délaisse, ce qui me déprime, le comble pour une psy et ma vie est un cauchemar et toi, comme ça va?" Si elle tenait à être parfaitement honnête, voilà ce qu'elle répondrait. Mais ce n'était certainement pas la réponse la plus appropriée pour une première rencontre n'est-ce pas . Elle répond donc, le mensonge le plus répandu

• Ca va très bien merci ! Et toi même ? Combien de fois ces quelques mots étaient prononcés chaque jour, sans être le moins du monde pensés ? Un nombre incalculable de fois.
Le jeune homme qui ensuite son assise, invitant Arya à le suivre afin de trouver une table un brin plus tranquille. Il était optimiste, voilà qui était bien. En effet, trouver une table disponible, avec le monde présent ce soir relevait probablement du miracle ! Sans broncher, elle acquiesce par un signe de tête, avant de s'avancer dans la foule à la suite du jeune homme. Ce qui est pratique quand on est en compagnie du homme grand, c'est que dans la foule, on a beaucoup moins de soucis. Elle n'y voyait pas grand-chose aux alentours, mais Aaron devait certainement avoir un meilleur point de vue qu'elle ! Bousculée par un grand gaillard bourré, elle s'accroche in extremis à la veste du jeune homme afin de ne pas tomber, puis poursuit sa progression, sans lâcher le bout de vêtement.
Ils trouvent finalement une table (miracle) et s'installent en silence. C'était tout de même une sensation étrange : une sorte de malaise était présent entre eux et pourtant, Aryanna était étrangement à l'aise. Par contre, il lui fallait arrêter de la dévisager de cette façon, où elle risquait fortement de perdre ses moyens.

Ce qu'elle voulait boire ? Elle n'en avait aucune idée. Et puis elle n'y avait pas vraiment réfléchi à vrai dire.
• Hum... Elle n'a pas le temps de répondre que le jeune homme reprend de nouveau la parole. Le rouge lui monte alors aux joues, peu habituée aux compliments. Elle passe le bout de ses doigts dans ses boucles, une petite manie prise depuis sa plus tendre enfance, exprimant en général un malaise manifeste. Elle n'avait jamais vraiment su quoi répondre quand on lui faisait des compliments, son côté Russe sans doute. Elle se contente donc de lâcher un petit
• Merci...t'es plutôt pas mal aussi... T'es plutôt pas mal aussi ? De mieux en mieux ! Elle détourne alors le regard, légèrement honteuse de la stupidité de ces quelques mots, avant de reprendre
• Et pour la boisson hum, un verre de Martini blanc ce sera très bien ! Elle lui adresse un sourire sincère, avant de croiser ses doigts sur ses genoux dénudés.
• Au fait, merci pour l'invitation, c'est..très sympa. Sympa oui, sympa. Ce n'était peut-être pas le mot le plus approprié, mais enfin, c'était tout ce dont elle était capable pour le moment.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageLun 24 Juin - 5:38



Je tentais de nous frayer un chemin parmi la foule afin de pouvoir accéder a une table. Et sur notre petite escapade elle me disait qu'elle allait bien, me retourna sans attendre la question.  • Je vais bien, ca me fait plaisir de sortir un peu de chez moi   Non pas que j'étais toujours enfermé entre quatre murs, mais généralement mes sorties se limitaient au parc, au terrain de basket et a mon travail. Alors pour une fois que je me trouve dans un lieu festif avec une jolie demoiselle, eh bah je le dis. C'est alors que je la sens s’agripper a ma veste comme ci elle allait tomber. Surement un abruti qui n'a pas fait attention encore... Je prends alors la prudence d'écarter un peu les personnes pour les prévenir que derrière moi il y avait quelqu'un.


Une fois a notre table trouvée par miracle, je ne m'empêchais pas de la dévisager. Je lui avait demandé ce qu'elle désirait boire en ajoutant un petit compliment en bonus, et étonnamment, elle répondit d'abord au compliment en me disant que je n'étais pas mal non plus. Je le prenais bien car elle avait l'air un peu gênée, comme intimidé autant que moi. En espérant que je ne le montre pas autant qu'elle.  M'enfin, je lui glisse alors un :  • Merci..   Avant de l'écouter a nouveau pour me dire cette fois ci ce qu'elle voulait boire. Continuant de sourire je fais signe a un serveur non loin de nous pour lui faire comprendre qu'il y avait une commande en attente. Mais alors qu'il avançait vers nous, Aryanna me remercia de l'invitation. Je plonge mon regard dans le sien et lui répond 


• Ne me remercie pas, c'est avec plaisir. C'est sympa a toi d'être venue surtout.


Je finis ma phrase en élargissant mon sourire, ce qui laissait place a mes dents, et tourna ensuite ma tête vers le serveur.   • Alors il y aura un Martini blanc pour la demoiselle, et un bailey's pour moi.   Un signe de tête, et le voila parti plateau a la main pour nous préparer nos boissons. Je remet donc mes yeux dans ceux de la jolie demoiselle qui m'accompagne. Mes mains sur mes cuisses faisant des allers retours, je cherchais un truc a dire qui ne serait pas trop stupide. Et la seule chose qui me vient c'est   • Alors dis moi, tu fais quoi dans la vie?    Je ne sais pas si elle allait comprendre par là que je demandais le métier qu'elle exerçait, oui si je m'interrogerais sur ses passions, mais nous verrons bien a la réponse. Je voulais juste apprendre a la connaitre, et passer du bon temps en sa compagnie. Et ça commençait très bien, même si ça parait timide je pense que dans quelques minutes nous allons lâcher un peu la pression. Oh, le serveur est alors de retour, il nous pose gentiment les deux verres sur la table. Je le remercie d'un signe de tête et pousse doucement le martini blanc vers Aryanna comme pour lui montrer qu'il fallait le prendre dans ses mains afin de trinquer a notre soirée Smile
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageLun 24 Juin - 15:50

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
En général, avec Aryanna, il fallait faire très attention à ce que l'on pouvait bien dire, non pas qu'elle soit particulièrement soupe au lait et qu'elle risque de s'emporter aux moindres propos qu'on pouvait bien lui adresser, mais plutôt qu'elle pouvait être parfois d'une curiosité presque maladive. Déformation professionnelle j'imagine. Elle avait tendance à toujours tout vouloir comprendre et posait plein de questions pour arriver à ses fins. Inutile donc de préciser que la réponse du jeune homme éveil sa curiosité. Était-il du genre loup solitaire, qui ne sort de sa tanière que pour chasser ses proies ? Était-il un paria qui n'avait pas beaucoup d'amis ? Ou était-il simplement le genre d'homme à choisir ses fréquentations avec soin ? Elle devait se retenir et ne pas laisser le flot de questions qu'elle a en tête la submerger...ça ne serait sans doute pas donner la meilleure image d'elle-même, que de se transformer en petite fliquette. Elle se contente donc de dire

• Oh...tu ne sors pas beaucoup ? Cette question voulait à la fois tout dire et absolument rien dire. Peut-être que la réponse apportée par le jeune homme suffirait à étancher sa soif.
Les voilà en route pour la trouver miraculeusement une table et la conversation se lance timidement et commence par des compliments. Pouvait-on être aussi ridicule que cette chère Valentina ? Non sérieusement, rougir de la sorte pour un simple compliment, ce n'était pas des plus reluisants. En même temps, elle n'était plus vraiment habituée à ce genre de traitement...elle ne se souvient même pas de la dernière fois qu'Austin a réellement posé les yeux sur elle. Et puis elle n'a jamais vraiment été le genre de femme à savoir minauder devant les compliments ou les regards insistants d'hommes charmants.
Elle le remercie ensuite pour l'invitation, car s'il trouvait ça sympa de se rencontrer, il ignorait que c'était une véritable bouffée d'air frais pour elle. Et ce n'était pas sympa de sa part d'être venue, c'était un miracle. Laissez moi vous rappeler que si son fiancé ne l'avait pas abandonné une fois de plus, elle ne serait jamais venue ce soir. Elle se contente donc d'agiter la tête en signe d'acquiescement, comme pour lui dire qu'il était inutile de la remercier, avant de reporter son attention sur le serveur, un excellent moyen de détourner son attention du regard déstabilisant d'Aaron, fraichement rejoint par son sourire et quel sourire. Elle se sentait fondre.

Pendant qu'Aaron passe commande, le regard de la belle tombe sur ses mains et plus précisément sur l'énorme bague de fiançailles qui ornait son doigt. Oups ! Elle s'empresse de l'ôter, avant de la glisser dans sa pochette en se mordant la lèvre inférieure. On se croirait dans un film de bas étage. Mais si vous savez, ces films où la pauvre petite femme d'intérieure, peu satisfaite de sa vie, se laisse séduire par le premier venu et tente de cacher sa véritable vie...alors que la culpabilité et la honte commencent à la ronger, le jeune homme repose son regard sur elle. Culpa quoi disiez-vous ? Cette rencontre était tout de même particulièrement singulière : il y avait une sorte de malaise entre eux et pourtant, Arya se sentait plutôt bien en sa présence, comme avec une vieille connaissance, pas vu depuis un certain temps.

C'est alors que tombe la question qui fâche : son métier. Aryanna aimait plus que tout son boulot de psy, mais à chaque fois qu'elle était amenée à dire ce qu'elle faisait, elle avait droit à des réponses idiotes du style "oh, j'arrête de te parler alors, tu risques de m'analyser", comme si elle n'avait rien d'autre à faire qu'analyser les personnes qu'elle côtoyait. Vous en connaissez beaucoup vous des basketteurs qui se promènent partout avec un ballon sur le doigt ou un carreleur qui carrèle tout ce qu'il peut trouver ? Non ! Alors une psy a bien mieux à faire que tenter de décrypter tout ce qui peut se passer chez les autres. Elle passe donc le bout de ses doigts dans sa frange, avant de lui répondre lentement

• Et bien...je suis psychologue. Elle tique légèrement, attendant la réaction du jeune homme, mais se dépêche de lui retourner la question afin de ne pas s'éterniser là-dessus. Heureusement pour elle, le serveur arrive rapidement avec leurs consommations. Elle le remercie et attrape le verre d'alcool, avant de replonger son regard dans celui de son cavalier. Elle lève ensuite son verre en direction d'Aaron et lui dit, tout sourire

• A nous et à cette soirée ! Leurs deux verres s'entrechoquent, avant que la blondinette ne porte le sien à ses lèvres, sans le lâcher du regard. Elle le détaille discrètement et ne peut s'empêcher de noter qu'il était vraiment bel homme. Elle s'attarde quelques instants sur ses lèvres, avant de reconnecter à la réalité. Ce n'était pas très poli de dévisager quelqu'un de la sorte. Elle reprend donc
• Alors dis moi, le parc est ton lieu de chasse favori ? Avant de lâcher un petit rire amusé. Il fallait dire que les parcs n'étaient pas vraiment les lieux de prédilection des rencontres. Alors pourquoi l'avait-il abordé ? Et une question de plus à ajouter à la liste déjà longue.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageLun 24 Juin - 23:51



Il était impossible d'expliquer le pourquoi du comment je me sentais vachement intimidé en compagnie de cette femme. Pourtant, si je l'ai invité a boire un verre c'est qu'un certain feeling était passé au parc, et aussi parce que j'avais envie de la connaitre. Mais là, j'avais l'impression de perdre tous mes moyens. Ça ira surement mieux après un verre ! Mais en attendant de faire disparaître la pression, je regardais son visage. Ses yeux, sa bouche, son nez tellement mignon, et hop, encore ces yeux. Puis, une question fit son apparition. La demoiselle était curieuse, et ça me plaisait bien. Elle s'interrogeait sur mes sorties a cause de ma réponse précédente. Alors, toujours souriant je lui dis :


Disons que mon travail me prendre énormément de temps. Et au moindre temps libre, je prends mes vêtements de sport et je me vide la tête en jouant au basket, ou en allant courir. 


En donnant cette réponse, je n'en disais pas trop, ni pas assez. Comme ça, la jeune fille aurait surement d'autres questions a poser pour meubler la conversation. Mais, de toute façon, même si  nos paroles ne sont pas nombreuses ça ne me dérange pas. J'avais de quoi m'occuper en étant hypnotisé par son regard. C'est une très jolie femme, et je m'en voulais un peu de ne pas la quitter des yeux, mais en même temps ce n'est pas si facile que ça. Il est tout a fait normal que les jolies choses soient contemplées comme il se doit non? Alors voila, ce soir je remplie parfaitement mon devoir. Alors que je regardais justement sa bouche, elle me répondit a ma question sur son emploi, et ne tarda pas a me demander ce que je faisais professionnellement comme ci son travail la dérangeait un peu. Psychologue... J'adore. C'est un métier qui m'a toujours rendu curieux. Mais je ne voulais pas non plus la questionner pendant des heures sur ça. Parler boulot alors qu'on est dans un lieu festif loin de tout ça, c'est vraiment de mauvais gout. Certes il est nécessaires d'en discuter mais il ne faut pas en abuser. Alors que j'allais répondre, le serveur arriva avec nos deux verres et les posa sur la table. Après mon geste pour lui montrer que je comptais trinquer, nos deux verres se leva et se colla. Tchin-Tchin !   • A notre soirée !   Hop un sourire, et mes yeux dans les siens. Je prends une gorgée de mon digestif puis repose lentement mon verre. Je me lèche un peu les lèvres et lui répond 


• Psychologue ! Ce métier m'a toujours fasciné.   Ma main sur mon verre, je m'amusais a le tourner lentement. Mes yeux se posaient quelques centièmes de secondes sur ces lèvres, puis sont remontés a la sortie de mes mots  • Moi je suis interne en médecine. Il ne me reste que deux ans a faire pour devenir médecin. Si tout se passe bien.    Un nouveau sourire tout mignon tout plein, et une question pour la jolie blonde   • Et sinon, c'est dans quelle branche exactement que tu exerces la psychologie?


Je ne connaissais pas très bien le métier, mais je sais qu'il existe plusieurs formes de psychologie. Avec des enfants, dans des hôpitaux, dans des écoles et tout et tout ... Et comme je m'intéressais a la jeune demoiselle en face de moi, je trouvais que la question était bien placée.
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageMar 25 Juin - 1:00

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
•  Disons que mon travail me prend énormément de temps. Et au moindre temps libre, je prends mes vêtements de sport et je me vide la tête en jouant au basket, ou en allant courir.

La voilà rassurée, Aaron n'était donc pas un ermite qui passait le plus clair de son temps enfermé chez lui. C'était déjà rassurant. Et en plus de cela, il était sportif...intéressant. Pour Arya, c'était bien l'inverse. Les activités sportives, ce n'était vraiment pas son fort. On la dit beaucoup plus cérébrale que physique, ce qui n'est pas totalement faux. Franchement, elle ne voit pas l'intérêt de s'agiter dans tous les sens, de suer et de se retrouver le lendemain avec des courbatures. Non, vraiment le sport ce n'était pas pour elle. Elle préférait largement les balades tranquilles, la lecture et l'écriture. Quand elle avait besoin de se défouler, elle prenait son laptab et exorcisait toutes ses mauvaises pensées en tapant sur le clavier. Avant, elle aimait la photo aussi mais...ça fait bien longtemps qu'elle n'a pas touché un appareil photo. Cependant, malgré son aversion claire pour le sport, elle n'avait aucun mal à admirer les sportifs à l'action. Austin lui, ne jouait plus au rugby depuis la fac...il avait bien mieux à faire n'est-ce pas ! Bref ! Une fois installée, elle part alors en quête d'informations supplémentaires

• Tu joue depuis longtemps ? Si elle ne comprenait pas l'intérêt pour le sport, elle comprenait tout à fait les passions et elle les respectait. Les gens passionnés étaient en général des gens intéressants et qui allaient loin dans la vie. Une passion, ça porte et ça permet d'affronter beaucoup de choses.

Les consommations arrivent rapidement et la soirée est lancée dans la joie et la bonne humeur. Ils trinquent à cette soirée, cette soirée qui lui paraissait si étrange et pourtant, si...intéressante. Cette soirée qui était un véritable changement dans sa parfaite petite vie de parfaite petite femme d'intérieur. Elle était bel et bien là, il lui fallait se détendre ! Elle porte donc son verre à ses lèvres, prenant une grande gorgée d'alcool, avant de pousser un petit soupire en riant. Elle n'était pas habituée. A vrai dire, c'était toujours ce que sa mère commandait quand elle était plus jeune, alors il fallait bien tester. Ce n'était pas mauvais, vraiment, cependant elle n'avait aucune idée de l'effet que ce breuvage aurait sur elle. Elle capte alors rapidement le regard du jeune homme, posé ailleurs que sur ses yeux, ce qui l'amuse et la flatte un peu.
Ils en viennent ensuite à parler boulot. Son métier le fascinait . En voilà une surprise. Une lueur éclaire alors le regard de la jeune femme, surprise de ces quelques mots. Il ne fallait pas la lancer sur son boulot, au risque qu'elle ne s'arrête pas de parler.

•C'est vrai ? Il faut dire que c'est vraiiiment passionnant. D'un coup, elle semble beaucoup moins tendue. Elle s'est avancée sur le bord de son siège, s'approchant un peu dans la direction du jeune homme et plongeant de nouveau son regard dans le sien. Elle n'était pas du tout mal à l'aise de s'accaparer ses yeux de la sorte, bien au contraire.
Un médecin ? La classe ! Ses yeux s'arrondissent alors qu'un petit sourire s'accroche au coin de ses lèvres. Elle ne l'imaginait pas médecin, allez savoir pourquoi. Elle allait de surprise en surprise avec ce jeune homme.

• Je suis impressionnée, vraiment ! Renchérit-elle alors rapidement, avant que le jeune homme ne cherche à entrer dans les détails de la psychologie. Elle marque une courte pause avant de répondre
• Et si on allait danser un peu ?... Voilà qui était audacieux pour une femme aussi réservée qu'Aryanna et pourtant, ces mots venaient de passer la barrière de ses lèvres. Parler boulot c'était cool, mais pas ce soir. Elle rougit légèrement en réalisant ce qu'elle venait de dire, attendant la réaction du jeune homme.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageMar 25 Juin - 1:43



Non seulement le sport, enfin le Basketball, était pour moi une passion mais aussi un besoin. Si je n'avais pas le moral ou que je ne me sentais pas bien, la première chose a faire pour moi et de prendre mon ballon et de faire quelques shoots. C'est un peu comme les passionnés de chant, généralement ils chantent pour évacuer, et le choix des chansons varient selon leurs humeurs. Moi c'est pareil, mais ça se passe entre mon panier et moi. Et justement, la jolie Aryanna semblait un peu intéressée par ma passion, et de demande alors depuis combien de temps j'exerce ce sport. Je lève un peu les yeux au ciel en bloquant ma respiration et la relâchant en donnant ma réponse    • J'ai dut commencer a jouer aux alentours de mes 10 ans.     Je la fixe droit dans les yeux en souriant, et continu     • Mais en club, je n'ai joué que 4 ans. De mes 11 ans a mes 15 ans si mes souvenirs sont bons.  


Continuant de sourire toujours le verre en main, je le ramène doucement a ma bouche pour en reprendre une gorgée. Son regard captivait tellement le mien, et son sourire en ferait tomber plus d'un. Mais calmons nous ! La soirée ne fait que commencer et je commence déjà a faire mille et un compliments dans ma tête. En même temps vaut mieux qu'ils soient la , et qu'ils ne sortent pas de ma bouche pour le moment. En tout cas, mon aveux concernant son métier avait l'air de l'étonner. Je redresse légèrement mon sourcil en faisant une bouille surprise mais mignonne   • Ça a l'air ironique la façon dont tu dis ça ?!    J'espérais pour elle que son boulot la fascine, sinon la pauvre ne devait pas être comblée. Mais, a l'annonce de ce que j'exerçais, elle avait l'air tout aussi surprise. Pourquoi? Aucunes idées, peut être qu'elle m'imaginait dans un tout autre domaine que la médecine. Et ça réponse le démontrait.


• Impressionnée? carrément? Mais pourquoi ?


J'étais moi aussi curieux de savoir pourquoi elle était impressionnée par ce qu'elle venait d'apprendre. Oh, je suis surement le premier médecin qu'elle rencontre hors cabinet. Enfin, interne en médecine pardon. Ça m'amusait en tout cas, tout comme son rapprochement. Son regard dans le mien, ou le mien dans le sien je ne sais plus vraiment, je lui souris. Je commençais a me sentir de plus en plus a l'aise en sa compagnie, et j'espérais au fond de moi que la soirée ne passe pas trop vite. Contre tout attente la demoiselle ma fit une proposition inattendue. A laquelle elle ne devait pas s'attendre non plus vu que ces joues rougissaient toutes seules. Amusé je lance un petit rire et remet un sourire sur mes lèvres en me levant de mon siège. Je lui tends gentiment ma main, et lui dit alors   • C'est la première fois qu'une fille m'invite a danser, alors avec plaisir.   
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageMar 25 Juin - 3:27

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
Une fois les échanges de banalités passés, les deux jeunes gens apprennent donc à se connaitre un peu plus, partageant leurs passions et autres informations. Arya ne fait pas semblant de s'intéresser à ce que le jeune homme peut bien dire, bien au contraire. Si ça ne tenait qu'a elle, elle le bombarderait de questions en tous genres pour comprendre ce qui le passionnait tant dans le basket, ce qui l'avait amené à commencer...bref ! Toutes les questions qu'une psy poserait. Mais il ne s'agissait pas là de le submerger de questions, mais juste de faire connaissance. Il lui fallait donc se retenir et patienter. Elle se contente donc de soutenir son regard, écoutant avec soin ce qu'il pouvait bien lui dire. Depuis ses 10 ans ? Woaw ça fait donc...donc...elle n'en avait aucune idée. Elle ne savait même pas l'âge qu'il avait. Il devait avoir entre 25 et 30 ans, pas bien plus. Elle n'avait jamais été particulièrement douée au jeu du "devine quel âge j'ai ". Il faudrait peut-être qu'elle lui pose directement la question.

• Tu as joué en club ? Alors ça c'est cool ! Un sourire presque enfantin s'affiche alors sur son visage, titillée par les révélations du jeune homme. Son père ne cessait de lui dire qu'elle était bien trop impressionnable et qu'il fallait qu'elle se renforce un peu...peut-être avait-il raison. Elle prenait plaisir à s'extasier devant les petites choses de la vie, les petites victoires de ses amis, ou encore les petites bonnes nouvelles. Elle était comme ça notre Arya. Il n'en fallait pas beaucoup pour la rendre heureuse, mais il n'en fallait pas beaucoup pour la rendre malheureuse non plus...c'était le revers de la médaille. Ce soir en tout cas, cette information l'enjoue tout à fait et fait apparaitre ce sourire intéressé qu'elle n'avait pas arboré depuis bien longtemps.

Elle en vient ensuite à parler de l'une de ses passions, son travail. La réponse du jeune homme lui fait prendre conscience de la façon dont elle s'était exprimée. Elle rit donc légèrement en secouant la tête, avant de dire, sans se défaire de son sourire

• Quoi ? Non, non ! Ce n'est pas du tout ironique. J'aime mon travail plus que tout et c'est véritablement passionnant ! Elle porte ensuite une nouvelle fois son verre à ses lèvres entre deux éclats de rire, juste avant d'apprendre le métier du jeune homme. Elle parvient difficilement à cacher sa surprise, sans doute mal placée. Elle répond donc en posant son verre sur la table

• Et bien je ne t'imaginais pas médecin...je te voyais plutôt en jeune entrepreneur plein d'avenir... Elle était pourtant bien placée pour savoir qu'il ne fallait pas juger un livre à sa couverture et pourtant elle l'avait fait en quelque sorte, d'où sa surprise.
Alors qu'il tente d'en savoir plus sur son travail, la jeune femme écourte la conversation en lançant une invitation à danser. Quelqu'un avait pris possession de son corps ou quoi . Ce n'était pas du tout son genre. Heureusement pour elle, le jeune homme ne semble pas choqué de sa proposition, mais plutôt amusé. Ses joues s'empourprent un peu plus, alors qu'il se lève et lui tend la main. Elle hésite quelques secondes, puis elle avance sa main vers la sienne et la saisit en souriant, avant de se lever lentement. C'était son idée après tout, il fallait qu'elle assume. Elle le suit donc, se cramponnant fermement à sa main, afin de ne pas se perdre dans la foule, puis s'arrête dans un petit espace libre. Elle commence alors à se dandiner gentiment, un léger sourire aux lèvres, pile au moment où la musique change, passant de la pop à un slow. Elle lève donc les yeux vers le jeune homme, hésitant sur la marche à suivre. 
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageMar 25 Juin - 3:48



Ca me touchait énormément que quelqu'un s'intéresse tout autant a moi aussi. Son visage transmettait des tonnes d'informations sur ce qu'elle pouvait ressentir a l'instant où je lui parlais. Et sa bouille enfantine a l'annonce de mon passé de basketteur me faisait sourire de plus belle. Mais qui est elle pour me transformer en quelques secondes? Je passe du mec stressé au mec sous pression, pour ensuite être quelqu'un a l'aise et qui se croit dans une bulle. Alors toujours aussi souriant, je continuais a répondre a ces questions   • Oui ! C'était vraiment cool, il y avait tellement de sensations quand je jouais des matchs. Le public et tout...   Oui quand on me lance sur cette discussion je peux dire plus que ce que l'on me demande. Mais j’espère juste que ça ne la dérange pas. Et a voir son regard et son sourire, je dirais que non. Ouf.


Et il ne fallut que quelques secondes pour qu'elle en vienne a me rassurer. Son travail elle l'adorait bien plus que tout. Bon, disons que j'avais mal réceptionner le sens de sa phrase. Ce fut une petit erreur. Mon verre en main, je continue d'en prendre quelques gorgées, et je le tournais de temps en temps comme pour jouer avec mon glaçon. Bien que je ne porté aucun attention a ce morceau de glace au fond de mon verre, mon regard était occupé a se plonger dans celui d'Aryanna. Et cette jolie demoiselle me confie alors que mon métier la surprise car elle me voyait plutôt comme un jeune entrepreneur. Je lance alors un rire après sa phrase et lui dit   • Ca me flatte, entrepreneur c'est plutôt cool comme boulot. Mais il va pourtant falloir te faire a l'idée que je travailles en blouse blanche   Il continua de rire et de la regarder en faire de même. Roh, même son rire est une douce mélodie. 


Quelques minutes après, nous voila main dans la main entrain de marcher dans la foule afin de retrouver un coin tranquille pour pouvoir danser. C'était son idée de danser ensemble, et j'avoue, c'était une idée brillante. Nous voila debout dans un espace suffisant, et nous commençons alors bouger notre corps au rythme de la musique. Mais c'est alors que monsieur DJ eut envie d'être taquin. Il stoppa la musique plutôt entraînante pour en mettre une plus douce. Une musique que l'on appelle, un slow. Nous voila coincés a se regarder.. Dans ma tête se posait la question "Qu'est ce que je fais?". Mon regard plongé dans le sien, je souris tendrement et lui ouvre alors doucement mes bras. Encore une invitation, une façon de lui dire "Viens". Ca ne me dérangeait pas de danser un slow avec elle, au contraire. Je la trouvais fascinante comme fille, et la soirée était vraiment géniale, alors autant qu'elle le soit jusqu'au bout, et ne nous laissons pas perturbé par quelques pas de danse.
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageMar 25 Juin - 4:46

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
Se produire devant un public, voilà une chose qu'elle n'oserait jamais faire. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait choisi une carrière qui lui permettait d'être en permanence en tête à tête avec les gens. Au pire, elle rencontrerait quelques familles, mais jamais plus. La plupart de ses enseignants de fac lui avaient suggéré de publier ses recherches et autres travaux, ce qu'elle aurait fait de volontiers, s'il n'était pas nécessaire de présenter les dits travaux et recherches, devant une salle remplie de professionnel, âgé et sévères. Cette simple pensée avait ôté en elle toutes envie d'être un jour publiée dans une revue scientifique.

• Jouer devant un public, c'est fort...je n'arrive même pas a montrer mes photos à mes proches ! Venait-elle vraiment de dire ça à voix haute ? Elle ne parlait jamais de la photo en temps normal et encore moins de son incapacité à partager son art, ou même à le pratiquer. Ses joues rosissent légèrement, alors qu'elle détourne le regard pour la première fois depuis quelques minutes, honteuse de cette confession inopinée. Elle porte son verre à sa bouche histoire à se redonner un semblant de contenance, avant de reposer son regard sur le jeune homme, un petit sourire gêné aux lèvres.
Heureusement pour elle, la conversation revient sur le travail du jeune homme. La belle ne peut s'empêcher d'imaginer toutes les patientes de ce beau docteur, fantasmer sur lui et se trouver toutes les maladies du monde, juste pour le voir. Cette simple pensée attire un sourire franchement amusé sur son petit visage, avant qu'elle ne réponde à sa petite boutade

• Oh, mais je suis sûre qu'elle te va tout aussi bien que le costume trois pièce ! avant de lâcher un petit rire. C'était quand même plus agréable de la voir ainsi que de la voir totalement angoissée et coincée ! Pour dire, elle est tellement détendue qu'elle invite le jeune homme à danser. Était-ce juste l'effet de sa toute nouvelle décontraction ou était-ce là l'effet de l'alcool qui circulait dans ses veines ? J'ai une petite idée de la réponse.

Face à lui, alors que la musique change de registre, elle hésite quelques instants. Ils passaient une agréable soirée, c'était indéniable, mais se toucher...c'était une étape différente. Elle n'a pas beaucoup le temps de tergiverser : en effet, Aaron ouvre ses bras en une invitation à s'y blottir. Elle sourit de plus belle, avant de s'avancer lentement. Elle glisse ses mains sur ses épaules et tente de les faire se rejoindre derrière la nuque de son cavalier. Sa tête arrivant avec peine juste en dessous de ses épaules, elle sent véritablement pour la première fois, l'odeur du jeune homme, une odeur tout aussi envoutante que le reste de sa personne.
Au fil de la danse, Aryanna se détend un peu, finissant même par poser sa tête sur le torse du jeune homme. Elle se surprend à désirer que cette musique ne se termine pas, pas maintenant en tout cas...elle se sentait trop bien pour ça.  
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageMar 25 Juin - 5:05



Au fil des minutes qui passaient, j'en savais un peu plus sur les différentes facettes de la personnalité d'Aryanna. Comme la, nous parlions de ma passion pour un sport réputé ici en Amérique, et elle me confiait quelque chose d'intéressant. Je lui disais que j'adorais jouer des matchs car le public nous offre une certaine adrénaline qui nous pousse a dépasser nos limites. Que d'entendre des cris de foules a chaque paniers mit était une récompense énorme. Et sa réponse interpella une nouvelle fois ma curiosité. Elle me disait qu'elle avait du mal a montrer ces photos a ces proches, alors a un public.. Des photos dit elle? Alors tout en avalant la gorgée de bailey's que je venais de prendre, je lance un sourire et lui demande   • Tu fais de la photographie? Et après un temps d'arrêt, je reformule ma question   • Tu prends les photos ou tu poses comme modèle?   Si je demandes cela, c'est que madame a le physique pour être modèle. J'espère qu'elle comprendra mon compliment dissimulé soigneusement.




Pour ce qu'il en est du boulot, elle me confie être sure que la blouse blanche m'allait tout aussi bien qu'un costume trois pièce. Amusé, je continue de sourire, et lui dit en plongeant mon regard dans le sien   • Si tu veux je te montrerais les deux un jours, tu me diras la tenue que tu préfères    Je lance un petit rire a la suite de ma réponse. Oui, c'était un peu comme lui dire "J'ai envie de te revoir après cette soirée" , mais encore une fois je joue dans la subtilité . Je ne sais pas si c'est l'ambiance du lieu, mais je commence a me lâcher alors que ce n'est pas dans mes habitudes. Mais la sensation n'est pas désagréable.




○ Les bras ouvertes vers elle, j'attendais qu'elle vienne me rejoindre pour faire quelques pas de slows. Le temps d'une chanson. Et c'est avec joie que je la vois s'approcher lentement de moi. Elle dirige ces mains sur mes épaules puis les fait se rejoindre dans ma nuque, et les miennes glissent timidement sur ces hanches, puis dans son dos. Au fil des paroles et des secondes de la chanson, nous nous rapprochons doucement. Sa tête se posa sur mon torse, et je sentais parfaitement son parfum... Et ça me faisait sourire tendrement alors que je commençais a fermer les yeux. Je ne connaissais pas très bien la chanson qui passait en ce moment même, et en plus je n'y prêtais pas tellement d'attention. Mais j'aimerais savoir si elle allait durer encore longtemps. Car je souhaitais que oui. Je me sentais bien a cet instant précis, et je ne voulais pas que cela s'arrête. Et sans me rendre compte de ce que je faisais, une de mes mains caressait son dos en bougeant un peu de bas en haut. J'étais plongé dans ce moment magique.
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageMar 25 Juin - 5:36

V. Aryanna Pearce a écrit:
Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
Aryanna, modèle photo ? Cette suggestion était encore plus grotesque que l'idée qu'elle publie ses recherches. Elle n'avait pas vraiment le profil pour être modèle, du moins c'était ce dont elle était persuadée ! Il fallait être grande, fine, d'une beauté particulière que l'objectif capterait sans peine et le plus important, il fallait avoir une sacrée confiance en soi. Comme vous l'aurez compris, elle n'avait vraiment pas le profil pour une telle chose. Elle se contentait de se cacher de l'autre côté de l'objectif et ça lui convenait parfaitement. Derrière son appareil, elle voyait son monde différemment. La beauté avec d'autres codes. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait avec ses photos, s'attarder sur ce qui lui plaisait, capturer les moments qui avaient de l'importance pour elle. Voilà là où était son plaisir. Un plaisir totalement personnel et purement égoïste. Il n'était pas question de le partager. Partager son art impliquait la possibilité de recevoir des critiques et ça, elle n'était pas du tout prête à l'encaisser. Elle répond donc

• Moi, modèle ? Non non du tout. Je suis derrière l'objectif et j'appuie sur le bouton, c'est déjà bien ! Elle préférait le prendre sur le ton de l'humour afin de dédramatiser un peu le pathétique de ses confessions. Obnubilée par l'impression d'être ridicule, elle ne relève même pas le compliment discret fait par son cavalier.

S'ensuit ensuite une remarque qui atténue un peu le sourire de la jeune femme. Un jour ? Un jour impliquait un futur, un avenir...aïe. Elle n'était pas sûre de vouloir se rendre dans cette direction. Elle n'était pas sûre de pouvoir s'autoriser une telle chose. Le voir en blouse blanche était clairement une idée qui l'enchantait mais... légèrement mal à l'aise et tourmentée par ses pensées, elle se contente de marmonner une sorte de

• Un jour oui... avant de terminer son verre d'une traite et de l'inviter à danser.
Blottie contre lui, la belle oublie la contrariété de quelques instants plus tôt. Son pouce posé dans la nuque du beau blond, se met en mouvement, en de petites caresses, sans même que la jeune femme ne s'en rende compte. Les mains d'Aaron posées dans le creux de son dos, ont quelque chose de rassurant. Elle inspire profondément, se laissant aller à ce moment agréable. Le bout de ses doigts s'aventure doucement à la base des cheveux du jeune homme, alors qu'elle se serre un peu plus contre lui.
Après quelques minutes, elle décolle légèrement la tête et lève son regard vers lui, avant de lui murmurer
• Tu es un très bon danseur... Alors que son regard dévie légèrement jusqu'aux lèvres du jeune homme...
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageMar 25 Juin - 5:51




Sa réponse concernant la photographie me montrait qu'elle n'avait pas totalement confiance en elle, et surtout en ce qu'elle pouvait dégager. Pourtant croyez moi qu'elle en envoie des choses. Je n'avais pu admirer son corps autant que son visage, mais ce que j'ai vu d'elle depuis le début de la soirée, et aussi au parc, sont des choses totalement agréables a regarder. Aryanna est une jolie femme, son regard hypnotise toute mon attention, et quand elle sourit je suis obligé de sourire aussi. C'est communicatif. Mais je ne voulais pas lui faire un long discours en lui suggérant de se lancer en tant que modèle, c'était a elle de décider ce genre de choses, et venant de quelqu'un qui ne la connait que depuis quelques heures.. Ce serait peut être sans impact. Alors je me contentais de sourire a sa réponse et de faire un signe de tête pour montrer que j'avais bien écouté.


Quelques instants plus tôt, j'avais fait une proposition concernant différentes tenues. Je n'avais eu en réponse qu'un simple "Un jour oui" marmonné. Cela caché quelque chose, mais ça non plus je ne voulais pas le savoir, et n'avait pas envie de me questionner. Je laisserais les choses faire, et je voulais profiter du moment présent avec elle. Et ce moment il était sur la piste de danse. L'un contre l'autre nous dansons sur une musique douce, mes mains dans son dos je ne regardais plus autour de moi. Mes yeux étaient fermés car ils ne pouvaient pas atteindre les siens. Je sentais sa main dans ma nuque qui remontait jusqu’à mes cheveux, et mon sourire ne descendait pas. Avez vous déjà connu cette sensation? Celle de vous croire seul avec une personne qui vous met a l'aise alors qu'autour de vous il y a des dizaines de personnes? Moi je la vivais en ce moment, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas senti comme cela.


C'est alors que la jeune demoiselle se décolla légèrement de moi. Mes yeux s'ouvrent alors aussitôt , et je baisse un peu le regard pour attraper le sien. Une fois plonger dedans, elle me dit alors que je suis un très bon danseur. Je lui souris tendrement, et lui dit alors d'une voix assez douce   • C'est parce que j'ai une très bonne partenaire ça. Le mérite ne me revient pas entièrement   Même si ma phrase était fini, je ne relâchais pas son regard qui lui s'en était aller un peu plus bas sur mon visage. Alors je m'assurais de sourire de façon un peu plus charmeuse qu'en début de soirée. Et, en plus de mon sourire, lentement ma langue vient furtivement passer sur mes lèvres pendant un centième de seconde. Je ne comprenais pas tout ce qu'il se passait ce soir, il y avait comme une sorte de perte de contrôle en moi, mais je ne désire pas le reprendre.Pour une fois je voulais me laisser aller, et voir où tout cela allait me mener. Oui, j'avais envie de ne plus réfléchir et laisser aller mes envies. Arrêter de penser a mes actes prochains, et ne pas avoir peur de ce qu'il pourrait se passer. Et en plus, je n'étais pas tout seul a décider ce soir. Il y avait cette charmante demoiselle dans mes bras que je ne décollait pas de moi. 
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageMar 25 Juin - 13:51

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
Blottie là, dans les bras d'un homme qui était encore un inconnu quelques heures plus tôt, Aryanna se sent étrangement bien. Anormalement bien même. Ce n'était pas son genre de se laisser aller ainsi, d'agir par instinct, par envie. Elle était plutôt du genre à...attendre patiemment dans son coin que quelque chose de bien, d'intéressant, d'exaltant lui arrive enfin. Valentina ne faisait jamais rien d’extravagant, rien qui ne puisse pimenter un peu son quotidien. On la disait parfois ennuyeuse, elle se disait plutôt prudente. Prendre des risques impliquait un risque certain de se casser la figure et ça, elle n'était pas prête à l'encaisser. Elle préférait ne rien tenter du tout au risque de passer à côté de quelque chose d'important. C'était son choix.

Ce soir, son comportement est totalement incompréhensible, comme dicté par le regard de cet homme qui avait un drôle d'effet sur elle. Il n'avait qu'à poser les yeux sur elle pour que l'Aryanna de tous les jours s'envole et laisse la place à une femme bien différente, bien plus intéressante, bien plus...en vie. Si elle avait le temps de se pencher sur la question, elle n'y comprendrait certainement rien.
La tête posée sur son torse, elle peut presque entendre les battements de son cœur, malgré la musique et le brouhaha présents autour d'eux. Elle est comme dans une bulle, dans laquelle rien ne peut l'atteindre. Des moments comme celui-ci, elle n'a eu l'occasion de les expérimenter qu'en présence de Samuel, au cabinet, un moment durant lequel rien de ce qui se passait à l'extérieur ne comptait, un moment où elle pouvait explorer une autre partie de sa personne, où elle ressentait des choses inhabituelles. C'était tellement...grisant ! Les battements de cœur du jeune homme et ses mains qui caressent délicatement son dos, la bercent en quelque sorte. Même la musique, elle n'est pas sûre de l'entendre. Un léger frisson parcourt sa colle vertébrale, alors qu'elle caresse la nuque d'Aaron du bout des doigts.

Sans vraiment savoir pourquoi, elle déloge sa tête du torse musclé du jeune homme et se perd de nouveau dans ses yeux...grossière erreur. Ils avaient un drôle d'effet sur elle vous vous souvenez . Elle trouve un compliment plutôt banal à lui faire pour justifier ce geste...cela faisait bien trop longtemps qu'elle n'avait pas pu se plonger dans ses yeux. Malheureusement, son regard dévie rapidement des yeux du jeune homme, pour se poser sur ses lèvres. Elle laisse s'échapper un petit rire suite à la réponse d'Aaron, sans le lâcher du regard, avant de rapidement retrouver son sérieux. Son regard se promène entre ses yeux et ses lèvres, alors qu'elle hésite longuement. La chose la plus raisonnable à faire, était bien sur de reposer sa tête et de se défaire de ce regard hypnotisant mais...elle n'en avait pas envie, vraiment pas envie. Son choix se porte sur ses lèvres, qu'elle fixe un instant, avant de poser ses deux mains à plat dans la nuque du jeune homme, puis de se hisser lentement sur la point des pieds, hésitant encore un peu...*Ne réfléchis pas et laisses-toi porter pour une fois*. Ses yeux se ferment, comme pour se donner du courage, alors qu'elle s'approche encore un peu, un peu plus. Impacte dans, 3, 2, 1...elle pose doucement ses lèvres sur celle du jeune homme, en un baiser tendre et franchement mignon, alors que son cœur s'emballe. Une douce chaleur s'empare de son ventre, avant qu'elle ne finisse par se reculer, posant ses talons au sol et ouvrant finalement les yeux, les joues totalement empourprées, comme à son habitude. Elle finit par reposer son regard dans le sien, presque honteuse de ce qu'elle venait de faire et pourtant...elle aurait souhaité que ça ne s'arrête pas là...le paradoxe des femmes !
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageMer 26 Juin - 18:59






Nous étions l'un contre l'autre ; toujours a danser sur ce slow magique. Magique car il me transportait, et il me faisait être un homme que je n'étais pas d'habitude. Déjà, je suis rarement celui qui vient en premier, celui qui drague ou aborde. Mais Aryanna avait quelque chose de spéciale. Cette après midi je me suis senti obligé d'aller vers elle pour lui parler et lui proposer cette soirée, et je ne regrette absolument pas de l'avoir fait. Car a cette instant précis je me sentais tellement bien avec la belle blonde dans les bras. Nous n'avions pas discuté longtemps, mais je connaissais l'essentiel sur elle. La je l'avais tout près de moi, et nous continuons nos pas de danses. La musique me semblait loin, mais aussi interminable. Heureusement, car je ne voulais pas entendre les dernières notes. Car généralement on reconnait facilement la fin des chansons, surtout dans un moment comme celui la. 


Mes mains dans son dos, je la caressais encore tendrement. Mes yeux se fermaient quand elle était collée contre moi, mais dès que je la sentais se pencher, je les ouvraient pour avoir son regard dans le mien. Un regard qui m'aura fait voyager ce soir, un regard que je voudrais toujours avoir sur moi. En bref, cette jeune demoiselle était vachement attirante, et je savais au fond de moi que la tentation allait être terrible. Notre étreinte ne se terminait pas, et a un moment Aryanna mit son regard dans le mien pour me faire un compliment auquel je lui répondis immédiatement. Le mien en tout cas a provoqué en elle un petit rire qui a eu comme victoire de me faire sourire. Mais c'est a cet instant que nos regards se sont accrochés de façon plus forte que les minutes précédentes. Je ne comprenais pas pourquoi , mais au fond de moi j'avais une sensation bizarre, un truc dans le ventre. J'aurais voulu comprendre je ressentais quelque chose comme ça,... Mais je n'avais pas le temps de penser a cela, mes yeux étaient bien trop hypnotisé par les siens. Et mes lèvres affichaient un petit sourire qui en disait surement long. C'est alors que je sentis dans ma nuque ces mains se posaient a plat, et son corps se relevait un tout petit peu comme pour être a ma hauteur. Que ce passait il? Est - ce raisonnable? Je m'en fiche, ce soir j'oublie la raison et je laisse aller mes envies. Et la demoiselle avait surement la même que moi vu qu'elle fut la première a franchir le pas, et elle vint alors poser ces lèvres sur les miennes. Mes mains étaient alors immobiles et a plat dans son dos pendant ce tendre baiser, et tellement mignon que nous venions d'échanger. 


Elle se décolla de moi lentement, et posa ces yeux dans les miens a nouveau. Je pouvais lire sur son visage qu'elle avait un peu honte, ou en tout cas qu'elle était gênée par ce qu'elle venait de faire. Je ne voulais pas qu'elle le soit, il fallait qu'elle sache que si elle n'avait pas fait ça, je l'aurais fait en premier. Mais aucuns mots de pouvait sortir de ma bouche alors je souris, et passe ma langue sur mes lèvres avant de mettre ma main sur ces hanches et de la fixer avec insistance. Ma timidité m'empêchait de reposer mes lèvres sur les siennes... Timidité ou peur je ne sais pas tellement. En tout cas, le courage vint alors en moi, et lentement ma tête se rapprocha de la siennes, les yeux dans les yeux, la main restait dans son dos se mise a son tour sur ses hanches, et mes lèvres rencontrèrent une nouvelle fois, tendrement les siennes... Et ca toujours sous la musique qui finirait surement dans quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas


SECRET LIFE

▌ Intégration : 12
▌ Alter Ego : Rachel McAdams
▌ Nombre de messages : 82
▌ Date d'inscription : 08/06/2013

MessageMer 26 Juin - 21:07

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous
Le regard plongé dans celui d'Aaron, Aryanna se questionne : qu'était-elle entrain de faire ? Ou plutôt que s'apprêtait-elle à faire ? Blottie dans les bras d'un homme autre que son fiancé en plus...ce n'était pas des plus reluisants. Elle n'était pas du genre infidèle, bien au contraire, alors pourquoi à cet instant précis, elle n'a qu'une seule chose en tête : l'embrasser ? Ce n'était pas digne d'elle...elle était hypnotisée par cet homme et son cerveau était totalement déconnecté. Si vous voulez mon avis, une fois la passion et l'excitation du moment passés, le retour à la réalité serait brutal pour la jolie blonde. Mais pour le moment, tout ce qu'elle voit et tout ce à quoi elle est capable de penser, ce sont ces deux billes bleues qui lui font perdre la tête et ces lèvres qui l'appellent. Au diable la raison ! Elle se lance et lui vole un timide baiser, alors que son cœur s'emballe, juste avant de rouvrir les yeux, surprise et un brin honteuse de son geste. Elle ne rêve que d'une chose : qu'un génie débarque de nulle part et qu'il la transforme en petite souris afin qu'elle puisse s'enfuir le plus vite et le plus loin possible. Ils ne se connaissaient que depuis quelques heures à peine et elle lui sautait dessus. Était-elle si désespérée ? Pas vraiment. Elle était juste, totalement ailleurs, hors de son quotidien, loin de l'Aryanna de la vie de tous les jours. Elle était une autre femme, transformée par cet homme en à peine quelques minutes, un véritable exploit.

Alors qu'elle tente de réfléchir à un moyen de s'en sortir, elle voit le jeune homme lentement se rapprocher d'elle. Son coeur s'emballe de nouveau. Il n'était donc pas gêné de son geste, ce qui était plutôt positif. Ses mains quittent son dos pour rejoindre ses hanches, la rapprochant un peu plus de lui. La jeune femme se laisse faire sans broncher, avant que ses yeux se ferment de nouveau au contact de ses lèvres. Une chaleur inexpliquée prend naissance dans son ventre, alors qu'un frisson général s'empare du reste de son corps. Elle se hisse de nouveau sur la pointe des pieds afin d'être encore un peu plus proche du jeune homme, alors qu'elle laisse s'échapper un léger soupir, lui rendant son baiser. La musique s'arrête, passant à une autre un peu plus rythmée, mais qu'importe. Elle est bien décidée à ne pas le lâcher. Ses doigts se glissent doucement dans les cheveux clairs du jeune homme, alors qu'elle met un peu plus de passion dans ce baiser. Elle était comme avide de ces lèvres auxquelles elle goutait à peine. Alors qu'elle pouvait rester là encore des heures, les deux jeunes gens sont bousculés par d'autres personnes, bien décidées à ne pas se laisser voler la piste de danse par deux tourtereaux immobiles. Aryanna trébuche donc, s'accrochant in extremis au coup d'Aaron en gloussant légèrement. Elle prend doucement la parole, sans se défaire de son sourire et les joues totalement roses
• Je crois qu'on dérange...

Allez savoir pourquoi elle avait dit ça, s'attendait-elle à une possible poursuite de ce qu'ils avaient entamé ? Peut-être. En tout cas, si c'était le cas, elle n'en dirait rien. Elle se contente de passer une fois de plus ses doigts dans sa frange, avant de s'éloigner un peu d'Aaron à regret.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

SECRET LIFE


Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Les premiers rendez vous sont souvent les plus fous [Aryanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Start All Over :: •• ON CLIQUE SUR PAUSE •• :: Ohh...Goodbye ! :: Rps finis/abandonnés-