Start All Over
    BIENVENUE


    Tout d'abord, bonjour à toi ! Si tu es venu sur ce forum, c'est que tu as du croisé son adresse quelque part dans la grande toile de notre ami Internet. Visite le donc, je t'en prie =). Nous espérons qu'il te plaira et te donnera envie de t'y inscrire. Nous sommes ici pour de plus amples renseignements.
    Pleins de Scénarios sont à ta disposition, n'hésites pas à y jeter un coup d'oeil.

    L'équipe de STAO.



 

Partagez | 
 

 Beau Goss VS Beau Goss [PV Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


SECRET LIFE

▌ Age : 16 ans
▌ Intégration : 3
▌ Alter Ego : Pixie Lott
▌ Nombre de messages : 97
▌ Emploi : Lycéenne/Cheerleader
▌ Date d'inscription : 16/05/2013

MessageDim 9 Juin - 16:25


Sebastian &&' Skandar
Beau Goss VS Beau Goss




Ce jour-là, je m'étais levé assez tôt, d'ailleurs j'avais mis environ dix bonnes minutes avant d'éteindre ce foutu réveil qui me cassait les oreilles et qui provoquait la colère de ma coloc dans la pièce d'à côté. Je m'étirais avant de balancer ce casseur d'ambiance plus loin sur le sol, le verre de protection se brisa et j'esquissais un bref sourire avant de me décider à me lever. Je me rendais dans ma salle de bain, me tenant devant le miroir, je fis une grimace en voyant la tête de déterrée que j'avais.. C'était tout bonnement affreux.. Bref, je fis couler l'eau dans la baignoire tout en me lavant les dents une fois fait, je pris un bon bain chaud, relaxant.. Je me détendais, la chaleur de l'eau venant me chatouiller les narines, je m'endormis dans l'eau.. Le réveil fut brutal lorsque ma coloc débarqua dans ma salle de bain, alors que j'y étais tout nu pour me demander si j'avais vingt dollars à lui prêter. Je me réveillais en sursaut, la fixant du regard avant d'hurler sans même penser une seule seconde que je dérangerais le voisinage.. NAN MAIS CASSE-TOI BORDEL!!!! TU TE FICHES DE MOI?? DÉGAGE !!! Cette dernier me regardait avec des gros yeux avant de venir me couler dans mon bain et de sortir en courant.. J'en sortis au plus vite, me séchant, prenant ma serviette que je mis autour de ma taille, j'entrais dans ma chambre quand la jeune femme posa mon sac en courant. Je la regardais avant de me précipiter sur ce dernier l'inspectant. La garce m'avait soutiré quarante dollars. A l'heure qu'il est, elle avait surement verrouillé sa porte à clé. Elle perdait rien pour attendre celle-là! Je m'habillais, enfilant une chemise à carreau rouge et blanc, une cravate noir, un slim noir, un cardigan gris clair mes chaussures italiennes. Je me coiffais, me parfumais avant de me contempler dans la glace.. Je pris ma mallette puis sortis de chez moi en vitesse sans même déjeuner.. De tout façon, je n'aimais pas ça..

J'étais en retard pour ma séance photo.. Tant pis, je me rendis sur les lieux, la coiffeuse ainsi que la maquilleuse me sautèrent presque dessus me conduisant rapidement au coin adéquat. Je me laissais faire tout en envoyant des textos meurtriers à ma colocataire qui ne me répondait même pas.. Bref,je passais donc toute la matinée devant un objectif, prenant la pause, changeant régulièrement de vêtement.. Bref, la routine quoi.. Pour une fois, j'étais resté calme, sans faire de vague c'était assez rare..

Une fois-ci fait, je devais passer à l'Université, j'avais dans l'idée de reprendre mes études tout en continuant le mannequinat bien entendu. Je marchais dans les rues de Sydney lorsque je croisai le regard d'une personne qui m'était assez familier.. Un sourire parcourra mes lèvres.. Je ne pus m'empêcher de faire un commentaire sarcastique. Qui vois-je?? Ne serait-ce pas ce cher ''soit disant'' modèle de seconde classe?? Je m'avançais un peu plus ver lui.. Dis-moi, comment avance ta carrière? Toujours au point mort ou y a-t-il du progrès??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageDim 9 Juin - 19:17

Déjà 7h00 et Sebastian se réveille au son rustre de son réveil. Se frottant les yeux, le réveil avait toujours été une longue épreuve pour lui et encore plus quand il passe une soirée comme celle d’hier soir. Le jeune homme s’étira de tout son long et ne cacha pas un long bâillement silencieux. Il était beaucoup trop tôt pour lui. Sa couette glissa doucement avant de s’écraser contre le parquet de sa chambre. 7h15 et Sebastian ne trouvait pas le courage de se lever. Un quart d’heure que Seb’ cherchait un petit semblant de motivation pour mettre le pied à terre mais rien n’y faisait. Puis dans un ultime effort, il se redressa péniblement. La mine comparable à celle d’un consommateur de substances plutôt interdites, sa vaine tentative prit fin lorsqu’il s’écroula à nouveau dans son lit moelleux, ébouriffant sa chevelure châtain indomptable et qu’il prenait un malin plaisir à laisser voguer au gré du vent. De multiple scénarios tournèrent dans son esprit, peut-être pourrait-il faire croire à une lourde maladie qui l’empêchait de sortir de son lit ? Quelque chose de bien contagieux. 7h25 et une musique résonne dans le loft de Sebastian, « Too old to die young ». Saisissant le peu de courage qu’il lui reste, Seb s’empare de son téléphone posé sur sa table de nuit à côté de son lit. La lumière de son téléphone lui explosant les yeux, le jeune homme essaya tant bien que mal de lire ce qu’il était écrit dans le message. Apparemment sa matinée tranquille n’allait pas avoir lieu aujourd’hui, pourquoi avait-il fallu qu’il ait un shooting important aujourd’hui ? 7h50 et le regard plus vif qu’au réveil Sebastian arborait un sourire bêta face à son armoire. Il avait fait tout ce qu’il avait à faire, tout sauf trouver une tenue. Non pas qu’il manquait particulièrement de vêtement à se mettre, le problème était autre part : le vieux short avec les cœurs rouges offert par son amie la plus proche qui lui servait de pyjama n’était pas conseillé pour paraître normal. 8h05 et Sebastian referme soigneusement sa cravate. Il avait opté pour une chemise blanche et une cravate noire, un slim noir et ses chaussures italiennes. 8h10 et Sebastian saisit sa veste de smoking ainsi que ses clefs de voiture avant de sortir de son loft direction l’adresse indiquée dans le message qu’il avait reçu il y a maintenant un peu moins d’une heure.

On dit de Sebastian qu’il roule beaucoup trop vite, mais parfois il s’agit d’une nécessité. Une nécessité pour ne pas arriver à une séance photo en retard, par exemple. Seb’ a bien failli défoncer la porte en entrant dans le studio où l’attendait le photographe, les maquilleuses, les stylistes et les coiffeuses. S’il y avait bien une chose que le jeune homme aimait dans ce métier c’était qu’il était comme un roi lorsqu’il débarquait, tous se ruait sur lui et il était pendant une courte durée le centre de toutes les attentions. Légèrement égocentrique mais peut-être comme la plupart des mannequins. Non ? Changer de poses, de vêtements étaient devenus son quotidien depuis peu, une seconde nature qui lui collait à la peau. Après il avait le mannequinat dans les gènes !

11h30 et Sebastian marche près du Port Jackson. Son shooting s’est, dans l’ensemble, bien déroulé et un bon café ne pouvait lui faire que du bien. Menant ce qui semblait une double vie, Seb’ vaguait entre les eaux du mannequinat et celles des études. Son après-midi allait être consacrée à l’Université et à la psychologie. Jouant avec son briquet à essence, le sourire étirant ses traits fins, Seb marchait en direction du Starbuck Coffee. « Qui vois-je ? Ne serait-ce pas ce cher ''soit disant'' modèle de seconde classe ? » Déjà exaspéré, Seb regarda méfiant en direction de l’homme qui venait de lui parler. Skandar. Skandar Morgan ou le type le plus exaspérant au monde, une véritable tête à claque. Disons que moins il le croise, mieux Sebastian se porte. Le problème étant que Skandar, tout comme Seb, était mannequin. Enfin mannequin à temps plein, peut-être qu’il n’avait jamais était assez ouvert d’esprit pour aller à l’Université. « Dis-moi, comment avance ta carrière ? Toujours au point mort ou y a-t-il du progrès ? » Sebastian avait toujours mis un point d’honneur à rester calme en toute circonstances, ce même quand le plus grand des crétins en personne vient vous déranger, mais aujourd’hui il ne fallait pas le chercher de trop. Un sourire tout ce qu’il y a d’hypocrite étira doucement les traits de sa mâchoire. « Figure-toi qu’il y a du progrès. En tout cas, je suis touché de voir l’intérêt que tu portes à ma carrière. »
Revenir en haut Aller en bas
 

Beau Goss VS Beau Goss [PV Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tyler le beau goss est dans la place
» Beau-frère ou beau mort?
» Le Beau Gosse est dans la place ! ✖ Alex Black ✖
» Un Rp Avec Le Beau Gosse Yû Kanda
» des liens pour un beau gosse peu connu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Start All Over :: •• LA VIE, LA VRAIE •• :: The Rocks :: Les rues-