Start All Over
    BIENVENUE


    Tout d'abord, bonjour à toi ! Si tu es venu sur ce forum, c'est que tu as du croisé son adresse quelque part dans la grande toile de notre ami Internet. Visite le donc, je t'en prie =). Nous espérons qu'il te plaira et te donnera envie de t'y inscrire. Nous sommes ici pour de plus amples renseignements.
    Pleins de Scénarios sont à ta disposition, n'hésites pas à y jeter un coup d'oeil.

    L'équipe de STAO.



 

Partagez | 
 

 Il parrait que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... | Dustin && Camillia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fondatrice sexy
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 25 ans
▌ Intégration : 253
▌ Alter Ego : Nina Dobrev
▌ Nombre de messages : 587
▌ Emploi : Directrice d'un magazine de mode
▌ Date d'inscription : 17/10/2008
: 30

Votre petite vie
Statut: Heureuse fiancée
Dispo pour RP ?: Oui
Ta petite vie:

MessageVen 5 Avr - 3:55

Dustin && Camillia
❝ Il parait que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... ❞


  Vendredi matin. 7h30. Je m'éveille doucement dans ma chambre, un petit rayon de soleil perçant à travers mes rideaux rouges, tombant en plein dans mon visage. Je sens alors un bras m'enserrer un peu plus la taille : les bras forts et rassurants de Clayton...quel bonheur ! La soirée film de la veille s'était éternisée et il n'avait pas eu le courage de rentrer chez lui...bon ok. c'était encore une excuse pour rester à la maison. Depuis la demande en mariage, Clay' passait le plus clair de son temps dans notre immense résidence. Ma mère était encore en voyage avec son amant, (qui n'était plus vraiment son amant à présent étant donné qu'ils étaient officiellement ensemble, mais je ne pouvais me résoudre à l'appeler autrement...il avait tué mon père en quelque sorte et je ne pouvais pas oublier cela) et Aaron avait du mal à concevoir l'idée que la femme de sa vie vivait seule, avec sa petite soeur et son demi-frère un peu collant. A vrai dire, cette situation n'était pas vraiment faite pour me déplaire...j'avais mon chéri avec moi presque tous, les jours, pourquoi me plaindrais-je ? Ce matin-là donc, je suis éveillée plus tôt que d'habitude et un brin préoccupée. Si Clayton était plus présent à la maison, Dustin l'était lui aussi, et j'avais un peu de mal avec lui. Sa simple présence a le don de m'exaspérer, mais il me trouble...physiquement. Il y a quelque chose de particulier qui émane de lui, une sorte de force qui m'attire, qui m'appelle...très contradictoire avec mon irrépressible envie de le mettre à la porte à chaque fois que j'ai le malheur de le croiser. Je ne sais plus comment agir...il me met mal à l'aise. Ne parvenant pas à me rendormir, je décide donc de m'extirper de mon lit, direction la cuisine pour une petite tasse de tisane. Peut-être que le liquide brunâtre parviendrait à me détendre, et plus vite je serais détendue, plus vite je retrouverais les bras de Clay. Après avoir posé un rapide baiser sur le front de mon amoureux, je sors donc de sous mes couettes et attrape mon peignoir en soie noire que j'enfile silencieusement...il n'était pas question de sortir de cette chambre en dessous ! 
C'est sur la pointe des pieds que je quitte la pièce, descend les escaliers et rejoint l'immense cuisine familiale. Je rajoute un peu d'eau dans la bouilloire, et alors que je prépare mon mug de thé, j'entends un bruit à l'étage. Mince, j'avais sans doute réveillé Clayton. Des bruits de pas se font maintenant entendre dans les escaliers. Jordan ne se réveillerait certainement pas si tôt un jour où elle n'a pas cours. Cela ne pouvait donc être qu'Aaron. Sans même prendre la peine de vérifier, je dis alors d'une voix encore un brin endormi

« Désolée de t'avoir réveillé mon coeur... » Je passe ma main dans mes longs cheveux foncés et légèrement ébouriffés, me tourne rapidement la tasse à la main, histoire de saluer mon fiancé. Mon regard se pose alors sur le torse nu de Dustin. Surprise. Je me fige dans mon mouvement, alors que mon regard remonte lentement jusqu'au sien. J'ignorais qu'il était ici. Je le pensais plutôt dans un hôtel de luxe entouré de deux ou trois filles...en voilà une mauvaise surprise.
« Oh c'est toi... » Légèrement décontenancée par la tenue du jeune homme, il me faut quelques secondes pour reprendre mes esprits. Il ignorait donc ce qu'était un t-shirt ? Je lui tourne le dos, m'approchant de la bouilloire, puis verse un peu d'eau dans ma tasse, avant de rajouter au jeune homme, avec un peu de dédain « Ta conquête du jour est partie tôt aujourd'hui apparemment ! » Je ne comptais même plus le nombre de fois où j'entendais la porte s'ouvrir discrètement au petit matin...pathétique. Je sucre légèrement ma boisson avant de me tourner de nouveau et de faire face au jeune homme. Mon regard se darde alors dans le sien, non pas par provocation, mais surtout pour éviter qu'il ne s'attarde sur le torse nu de Dustin...il était inutile de me mettre plus en difficulté.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://start-all-over.1fr1.net

Ecrivains du mois
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 26 ans
▌ Intégration : 32
▌ Alter Ego : Ian Somerhalder
▌ Nombre de messages : 178
▌ Emploi : Heritier
▌ Date d'inscription : 24/06/2013
: 30

MessageMar 25 Juin - 1:16

« Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder .. »



    Vendredi matin. Je me retourne une troisième fois dans mon grand lit vide et frais. Les rayons du soleil commence à doucement éclaircir les murs beige de ma chambre. Je me sentais .. bien. Je ne savais pas vraiment ce que j'allais faire de ma journée, sûrement me balader, lire quelques livres et regarder la télé avant de sortir quelque part. Etant donné que je n'avais pas de travail, je n'avais pas d'obligation le matin, et ça c'était juste le pied. Je pouvais donc me lever à n'importe quelle heure du matin ou de l'après midi. Surtout que cette semaine mon père et sa copine n'était pas la, ils étaient partit en voyage je ne sais plus trop ou, et la maison était à moi tous seul .. ou presque. Il y'avait encore Jordan qui avait école et Camillia avec son affreux fiancé. Affreux fiancé dont je ne pourrais même pas dire le nom tellement il est insignifiant pour moi. Camillia aurait tout de même plus trouver quelqu'un de plus .. classe, comme moi.

    Je me tournais donc une quatrième fois dans mon lit sans pour autant avoir envie de me rendormir. Il était 7h34 et c'est tout naturellement en caleçon que je descendais les escaliers du premiers étages pour me rendre dans la cuisine ou se tenait déjà Camillia en peignoir. Elle était dos à moi et c'est de sa voix la plus douce quelle prononçait gentillement : « Désolée de t'avoir réveillé mon coeur... » Je souris, me rendant compte qu'elle pensais qu'il s'agissait de son fiancé J'attrapais donc une pomme en souriant et croquais dedans avant de répondre : « Oh mais ce n'est rien .. mon coeur » j'insistais bien sur le " mon coeur " tout en faisant le sourire le plus moqueur possible. Quand elle se retourna et vit qu'il ne s'agissait que de moi, son visage changea d'expression. Je crois qu'elle était folle de moi, ironiquement bien sur. Je vis bien tout de même que mon torse nu, l'avait quelque peu .. décontenancé. Et j'aimais lui faire cette effet. Je souriais tout de même à la situation avant de jeter la pomme dans la poubelle, alors que je n'avais croqué qu'une fois dedans. Je m'avançais vers elle pour atteindre la cafetière lorsqu'elle prit un malin plaisir à me dire : « Ta conquête du jour est partie tôt aujourd'hui apparemment ! » Il est vrai que habituellement je ramenais une jeune femme la nuit, et qu'elle se dépêchait de partir au petit matin. Mais pas cette nuit. Cette nuit, j'avais veillé tard car j'étais en train d'écrire. Et oui, a force de lire des tonnes et des tonnes de livre, j'avais décidé d'en écrire un moi même. Alors pour cette nuit pas de femme dans mon lit. Je souriais tout de même à ce qu'elle venait de me dire. Tout en prenant une tasse et en me servant du café, j'ajoutais : « Han ça c'était méchant. Et bien non, cette nuit aucune femme n'était dans mon lit. Tu sais très bien qu'il n'y a que toi voyons. » Je lui fis un petit clin d'oeil avant de sucrer mon café et d'en boire une gorgée. Je sortais aussi du panier les petits croissants et pains aux chocolats tout chaud. Je pris un croissant et croqua dedans. « Mais dis moi, en quoi ça te regarde ? » Je n'avais pas dis ça méchamment, bien au contraire.

_________________
Never let me go
A drop in the ocean, a change in the weather, I was praying that you and me might end up together, It's like wishing for rain as i stand in the desert, but I'm holding you closer than most. Cause you are my heaven.  
:
.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice sexy
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 25 ans
▌ Intégration : 253
▌ Alter Ego : Nina Dobrev
▌ Nombre de messages : 587
▌ Emploi : Directrice d'un magazine de mode
▌ Date d'inscription : 17/10/2008
: 30

Votre petite vie
Statut: Heureuse fiancée
Dispo pour RP ?: Oui
Ta petite vie:

MessageMar 25 Juin - 2:27


❝ Il parait que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... ❞
name feat. Dustin



Face à mon tout nouveau demi-frère (dieu que j'ai du mal à l'appeler ainsi!), je perds un peu mes moyens, totalement prise de court par cette intrusion. J'aurais mieux fait de prendre mon mal en patience et de rester dans mon lit finalement. Le corps dénudé du jeune homme déclenche tous les signaux d'alertes dans ma petite tête et quand il prend la parole, c'est pire. "Mon cœur". il venait de m'appeler mon cœur. Je tique légèrement, malgré mes efforts pour me contenir. Il n'avait pas le droit de m'appeler ainsi. Le visage fermé, je déglutis en silence, avant d'essayer de me reprendre. Je rêve d'arracher ce sourire condescendant de ses lèvres si attirantes. Oups. J'ai dit attirantes . Je veux bien sur dire repoussantes. Affreusement repoussantes ! Oui, voilà qui est bien mieux !
Une fois mes esprits repris, je lui tourne le dos et lui envois une de ces petites piques dont j'avais le secret, le réduisant alors à une machine à coucher. D'un autre côté, c'était un peu l'image que j'avais de lui. Moi, j'avais une personne dans le cœur, une seule et ça me suffisait amplement. Certaines personnes l'enviaient : il n'avait pas d'attache et ne devait rien à personne, mais moi, je le plaignais plus qu'autre chose. Il n'était attaché à personne...vraiment personne. Il n'avait aucune femme, prête à renoncer à tous les autres, juste pour lui. Moi, j'étais prête à renoncer à tous les autres pour Clayton, il le savait et il pouvait le crier sur tous les toits. J'étais toute à lui. Dustin pouvait-il en dire autant ? Avait-il une femme là pour lui ? Non. Voilà pourquoi je le plaignais en quelque sorte.

« Han ça c'était méchant. » Je lui adresse un regard plein d'ironie au-dessus de mon épaule, avant de reprendre la préparation de mon thé matinal, comme si de rien n'était, puis je me retourne afin de lui faire face de nouveau. Je ne suis pas sans cœur, ne vous y méprenez pas, mais je savais pertinemment qu'il en fallait plus que ça pour atteindre le cœur de Dustin, ce dernier était planqué derrière d'épaisses murailles.
« Et bien non, cette nuit aucune femme n'était dans mon lit. » En voilà une surprise. Étrangement, j'avais beaucoup de mal à le croire. Dustin avait TOUT LE TEMPS, quelqu'un dans son lit, sauf quand nos parents étaient présents. Dans ces cas-là, c'était lui qui découchait, direction un hôtel super fency pour en mettre plein la vue à ses conquêtes sans cervelles ! Je porte ma tasse à mes lèvres alors que le jeune homme poursuit « Tu sais très bien qu'il n'y a que toi voyons.  » Là, je m'étrangle avec ma boisson, toussotant légèrement. Cette réaction m'échappe totalement, comme la plupart de mes réactions en présence de monsieur Sullivan. Je pose ma tasse sur le plan de travail, avant de porter mes doigts à mes lèvres, afin d'en ôter les quelques gouttes de boissons restantes. Je n'ai pas le temps de répondre, qu'il s'approche un peu afin de sucrer son café. La proximité physique, ce n'était pas une bonne idée. Je fais donc quelques pas de côté, me retrouvant alors coincée à l'angle du plan de travail et du bar. Je passe le bout de mes doigts dans mes cheveux, avant de poser mes deux mains sur les parois des meubles.

Dustin reprend alors de plus belle, me demandant pourquoi un tel intérêt. Je ausse alors les sourcils, surprise par cette question. Quelle arrogance. Insinuait-il vraiment que j'avais un quelconque intérêt pour ses diverses conquêtes . Il se donnait bien trop d'importance. Je croise donc mes bras sur ma poitrine, avant de répondre sur le ton de la moquerie

« Je n'ai que faire des personnes que tu mets dans ton lit Dustin...  » du moins c'était la version officielle, celle qui me rassurait et me confortait dans mes choix. Concentrée sur mon petit mensonge, je ne remarque même pas que la manche droite de mon peignoir est doucement entrain de tomber, laissant apparaitre mon épaule et le haut de mon soutien gorge...

_________________
I won't give up on us.
When I look into your eyes, it's like watching the night sky or a beautiful sunrise, well, there's so much they hold
And just like them old stars, I see that you've come so far to be right where you are...How old is your soul?
(ONE DIRECTION + CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://start-all-over.1fr1.net

Ecrivains du mois
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 26 ans
▌ Intégration : 32
▌ Alter Ego : Ian Somerhalder
▌ Nombre de messages : 178
▌ Emploi : Heritier
▌ Date d'inscription : 24/06/2013
: 30

MessageMar 25 Juin - 3:15

« Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder .. »



    « Je n'ai que faire des personnes que tu mets dans ton lit Dustin...». Je souriais encore une fois à ce qu'elle venait de dire. Je sentais pertinemment que ma présence la troublait, et que lorsque nous étions physiquement trop proche, elle se sentait mal à l'aise, et moi j'adorais ça. C'est donc tout naturellement que j'étais en caleçon devant elle sur une chaise haute du bar Américain de la cuisine, en train de manger des croissants tout chaud et de boire un bon café. Une fois ma gorgée de café avalée, je m’étendais de tout mon long sur la chaise, et la fixant du regard, j'ajoutais avec une pointe de moquerie dans ma voix. « Pourquoi tant de haine entre nous Camillia ? » A vrai dire, ça avait toujours été comme ça entre elle et moi. Parfois j'avais vraiment la sensation qu'elle me détestait vraiment, mais au fond je savais que non, et je savais que Clayton ou pas Clayton, elle aussi ressentait ce petit truc qui se passait entre nous. Chez elle je ne détestais que son fiancé. Son comportement me faisait rire, et je prenais un malin plaisir à la chercher. J'adorais ça.

    Une fois mon café bu, et mes deux croissants avalées, je me levais de la chaise avant de m'approcher de Camillia qui était devant l'évier. J'avais remarqué que la manche de son peignoir était en train de glisser le long de sa douce épaule mais je n'avais rien dis, me délectant en secret de ce merveilleux moment. Je me surprenais parfois à rêver d'elle la nuit. Mais les réflexions que je me prenais une fois revenu à la réalité, me rappelait que c'était uniquement un rêve. Je me levais donc en direction de Camillia et de l'évier et je déposais soigneusement ma tasse avant de me retourner vers Camillia qui se trouvait à quelques centimètres de moi. Je fis mon sourire le plus charmant avant de délicatement effleurer son épaule nue, je descendais ma mains le long de sa clavicule, jusque vers sa poitrine, ou de façon très douce, je remontais lentement le peignoir de ma " demi-soeur " sur son épaule. Nous étions très proche à ce moment là, et c'est donc en chuchotant que je lui dit adoptant un ton très ironique : « Voyons Lia, ce n'est pas une tenu à avoir devant son demi-frère » Je souriais intérieurement et extérieurement aussi.


Dernière édition par Dustin E. Sullivan le Mar 25 Juin - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice sexy
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 25 ans
▌ Intégration : 253
▌ Alter Ego : Nina Dobrev
▌ Nombre de messages : 587
▌ Emploi : Directrice d'un magazine de mode
▌ Date d'inscription : 17/10/2008
: 30

Votre petite vie
Statut: Heureuse fiancée
Dispo pour RP ?: Oui
Ta petite vie:

MessageMar 25 Juin - 4:14


❝ Il parait que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... ❞
name feat. Dustin



« Pourquoi tant de haine entre nous Camillia ? »
En voilà une question qu'elle était bonne. À bien y réfléchir, je n'en savais strictement rien. C'était comme ça, un point, un trait. Il était tout de même le fils de celui qui était responsable de la mort de mon père...le courant ne pouvait pas passer entre nous, c'était impossible. Et puis son caractère me rendait dingue. Littéralement. Il me poussait à la folie et parfois à l'hystérie. J'avais parfois des envies de meurtre quand j'apprenais qu'il avait encore trainé Jordy dans une de ses soirées de débauche. J'avais longtemps eu à cœur de le mettre à la porte de chez moi, mais aujourd'hui, j'étais résignée en quelque sorte. Mais je n'allais pas être gentille ou sympathique pour autant. Les bras croisés et le regard rivé sur lui, je réponds donc, le plus calmement du monde
« Je ne te hais pas le moins du monde Dustin...tu m'indiffère totalement voilà tout...  »
Je le reconnais, j'étais parfois très dure avec lui, mais c'était ce que me dictait mon instinct de survie...le détester était bien plus facile que...de ne pas le détester. Et s'il parvenait à me détester, peut-être qu'il cesserait de me torturer de la sorte : ces petits sourires, ces clins d'oeil, ses regards en coin...je les avais en horreur ! Bien sur, je n'ai jamais raconté tout cela à Clay, me contentant de lui dire qu'il avait une très mauvaise influence sur Jordan et qu'il fallait que je garde un œil sur lui, ou plutôt sur eux.
Alors que je tente une fois de plus de remettre un peu d'ordre dans mes idées, Dustin se lève et s'approche dangereusement de moi. Je tente de reculer, peine perdue en raison du meuble présent derrière moi. Cependant, je ne le lâche pas des yeux. Si vous voyez un serpent s'approcher de vous, vous détournez les yeux vous . Non. Bien sur que non. Et bien à l'heure actuelle, Dustin est mon serpent. Fuir, serait faire preuve de faiblesse, admettre qu'il me perturbait bien plus que je voulais bien le laisser transparaitre et ça, je ne pouvais le permettre. J'avais bien trop de fierté pour ça. Je reste donc campée là, à quelques centimètres de lui, juste avant qu'il ne détourne son attention de son mug, pour la porter sur moi, un sourire que je juge malicieux aux lèvres. Il avance lentement sa main de mon épaule et je déglutis avec peine. Que diable faisait-il. Je le questionne de mon regard dardé dans le sien, alors que sa main entre en contact avec ma peau, dont elle parcourt quelques centimètres carrés. Je crois que je vais défaillir. Cramponnée à l'évier, je ne peux retenir un léger frisson au contact de cette main avec mon cœur. Je retiens mon souffle alors qu'il approche une zone sensible, mais je ne puis bouger. Je ne peux que soutenir son regard, priant qu'il n'aille pas plus loin. Heureusement, il attrape le bord de mon peignoir, qu'il remonte lentement. Mon pouls s'accélère.

« Voyons Lia, ce n'est pas une tenu à avoir devant son demi-frère » Mes lèvres s'entre-ouvrent, surprise par son toupet, avant que je ne réponde, comme dans un murmure
« De la part de celui qui semble ignorer ce que sont des vêtements, ça m'amuse...  » L'espace d'un instant, mon regard semble hésiter entre les lèvres et les yeux de mon demi-frère que j'observe avec attention. Elle n'avaient jamais été si proche de moi qu'à cet instant...je me reprends rapidement, reposant mon regard dans le sien, avant de porter ma petite main sur son torse et de le pousser doucement« Espace personnel, tu sais ce que c'est ?...  » Ou espace de survit, au choix.

_________________
I won't give up on us.
When I look into your eyes, it's like watching the night sky or a beautiful sunrise, well, there's so much they hold
And just like them old stars, I see that you've come so far to be right where you are...How old is your soul?
(ONE DIRECTION + CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://start-all-over.1fr1.net

Ecrivains du mois
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 26 ans
▌ Intégration : 32
▌ Alter Ego : Ian Somerhalder
▌ Nombre de messages : 178
▌ Emploi : Heritier
▌ Date d'inscription : 24/06/2013
: 30

MessageMar 25 Juin - 22:28

« Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder .. »



    «Je ne te hais pas le moins du monde Dustin...tu m'indiffère totalement voilà tout... ». Oh ça c'était méchant. Mais bizarrement, ça ne me touchait pas le moins du monde. Je savais qu'au fond d'elle, elle ne pensait pas ce qu'elle disait, ou au fond je l'espérais un peu. « Oh mais c'est qu'elle est vilaine la petite Lia ! » J'avais dis ça sur un ton narquois, avec un petit sourire en coin. Nous avions toujours eu cette relation avec Lia, depuis que j'étais venu m'installer avec mon père à Sydney. Au début je n'aimais pas Lia, et encore moins sa mère. Cette traînée avait volé mon père à ma mère. Et puis avec le temps il fallait avouer que cette Laura était vraiment très sympa avec moi, pour le plus grand malheur de Camillia. Avec elle, ça avait été explosif tout de suite. Elle me détestait, moi je voulais la mettre uniquement dans mon lit et voilà. Mais depuis quelques temps, les choses ont évolués. Je sens qu'il y'a quelque chose d'autre entre elle et moi et rien que son regard me prouve qu'elle le ressent aussi. Mais arrêtons de penser à ça.

    Je jouais donc avec elle, comme avec un petite poupée, cherchant ses limites et allant de plus en plus loin. Je remis son peignoir en place, tout en lui lançant un petit pique pour lequel elle ne se fit pas prier pour répondre : « De la part de celui qui semble ignorer ce que sont des vêtements, ça m'amuse... ». Elle avait dit ça sur un ton sarcastique comme elle sait si bien le faire et je n'en n'était que plus amusé. Je vis son regard hésiter entre mes lèvres et mes yeux et je souris encore de plus belle, profitant de la proximité avec elle pour humer son parfum si délicat. Quelque seconde après, elle déposa sa main sur mon torse pour m'éloigner un peu plus d'elle. Sous mon regard amusé, elle ne pus s'empêcher d'ajouter : « Espace personnel, tu sais ce que c'est ?... ». Je me reculais alors levant les mains en l'air comme si je venais de me faire attraper en pleins délit. « Je te trouble tant que ça pour que tu ai besoin d'un " espace personel " allez avoue Lia, je te troube » Je souriais encore et toujours tout en me rapprochant à nouveau d'elle et en fixant ses magnifiques lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice sexy
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 25 ans
▌ Intégration : 253
▌ Alter Ego : Nina Dobrev
▌ Nombre de messages : 587
▌ Emploi : Directrice d'un magazine de mode
▌ Date d'inscription : 17/10/2008
: 30

Votre petite vie
Statut: Heureuse fiancée
Dispo pour RP ?: Oui
Ta petite vie:

MessageMar 25 Juin - 23:51


❝ Il parait que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... ❞
name feat. Dustin



« Oh mais c'est qu'elle est vilaine la petite Lia ! »
Ce n'était pas une nouveauté ça. Je pouvais être un amour de femme, d'une douceur incroyable et d'une infinie bonté, mais...si j'ai quelqu'un dans le nez, c'est totalement différent. Il suffisait de regarder le différent qui m'opposait à Dylan. Entre nous, il n'y avait pas de cadeau, c'était comme ça. Il valait mieux m'avoir comme amie que comme ennemie, c'était un fait. Cependant, là, coincée par le corps à demi nu de mon demi-frère, j'avouerais qu'il est compliqué de sortir les crocs comme je le faisais si bien d'ordinaire. Être cinglante, piquante et ironique, nécessitait un peu plus d'énergie que d'habitude. Il me fallait lutter contre l'ouragan d'émotions contradictoires qui ravageait mon esprit, déjà bien confus. Je réponds donc, toujours sur le même ton
« Ca ne date pas d'aujourd'hui très cher...  »
J'étais incapable de le lâcher du regard...un tel bleu devrait être interdit. Non sérieusement, un regard comme le sien était certainement une arme de destruction massive et comme toutes les armes, elle devrait être interdite, voilà tout !
Heureusement pour moi, je parviens à retrouver mes esprits et remets donc un peu de distance entre nous. Je sens ses pectoraux se dessiner sous mes doigts et retire donc rapidement ma main de son torse, affreusement mal à l'aise. Cette situation ne me plaisait pas, mais alors pas du tout. J'avais l'impression de ne plus rien contrôler, ce qui m'était insupportable. Je ne rêve que d'une chose : que Clay s'invite dans la pièce après avoir remarqué mon absence. Je n'avais pas d'autres moyens de mettre fin à tout ça. Je ne pouvais rien dire à Dustin...il n'avait rien fait de mal ouvertement. Il était peut-être plus intelligent que je le pensais finalement. Alors que je retrouve un peu d'espace, je passe ma main dans mes cheveux, avant de terminer de remettre mon peignoir en place. Je resserre la lanière qui le maintient fermé, bien décidée à ce qu'il le reste, alors que Dustin reprend la parole

« Je te trouble tant que ça pour que tu ai besoin d'un " espace personnel " allez avoue Lia, je te trouble  » Arrogante et pleine de fierté, je lâche un éclat de rire, franchement moqueur. Comment osait-il me dire une telle chose ? A moi ? Nos parents entretenaient une relation depuis des années et il n'avait pas honte de me poser ce genre de question...incroyable ! Je reprends donc entre deux éclats de rire
« Non mais tu t'entends ?! Tu as du mal à accepter que je sois totalement insensible à ton charme n'est-ce pas ? » Je secoue vivement la tête, comme pour me convaincre de mon vilain mensonge, avant d'en rajouter une petite couche « Tu ne me trouble pas Dustin, tu m'agace voilà tout !  » Peu importe ce que sera ma vie, je mourrais en affirmant haut et fort que Dustin Sullivan ne me plaît pas et ne m'a jamais plu, c'était une certitude.
Je le vois ensuite se rapprocher de nouveau de moi. Bon sang, quel acharné ! Je fais rapidement volte-face, me trouvant alors face à l'évier. Il était plus sûr pour moi de commencer à faire la vaisselle, plutôt que d'affronter encore le regard de Dustin. J'avance donc ma main vers le robinet, que j'ouvre légèrement, sans grande conviction...

_________________
I won't give up on us.
When I look into your eyes, it's like watching the night sky or a beautiful sunrise, well, there's so much they hold
And just like them old stars, I see that you've come so far to be right where you are...How old is your soul?
(ONE DIRECTION + CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://start-all-over.1fr1.net

Ecrivains du mois
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 26 ans
▌ Intégration : 32
▌ Alter Ego : Ian Somerhalder
▌ Nombre de messages : 178
▌ Emploi : Heritier
▌ Date d'inscription : 24/06/2013
: 30

MessageMer 26 Juin - 0:52

« Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder .. »



    « Ca ne date pas d'aujourd'hui très cher...». Ça je l'avais remarqué que ça ne datait pas d'aujourd'hui qu'elle me traitait vraiment très mal et qu'elle me parlait mal. Au bout d'un moment non seulement on s'y habitue mais en plus, on en joue. « En effet j'avais remarqué, mais je ne pense pas que ce soit la bonne solution, que dirait ma très chère Laura si elle savait que sa magnifique fille parlait aussi mal à son demi-frère chéri ? » Je fis une pause, savourant la chantage affectif que j'étais entrain de lui faire, avant de continuer : Très honnêtement, je ne suis pas sur que ma belle maman adoré apprécierait.» Je lui fit un petit clin d'oeil, attendant qu'elle s'avoue vaincu. Ah je sentais que ma journée commençait très bien. Un réveil en douceur, L'occasion de torturer ma demi-soeur, la vue de sa magnifique silhouette sous son peignoir .. que de demander de plus. A part que l'autre imbécile de Clayton ne débarque pas mais il n'y avait aucun risque, on pouvait entendre d'en bas ses ronflements. Moi au moins, je ne ronflais pas ..

    « Non mais tu t'entends ?! Tu as du mal à accepter que je sois totalement insensible à ton charme n'est-ce pas ?». Elle avait dit ça encore et toujours sur un ton sarcastique, et puis elle riait de la façon la plus arrogante et moqueuse possible. Je fis une petite moue de retrait, comme si ce qu'elle avait dit m'avait touché. Enfin j'avoue que c'était quand même un peu le cas. D'un autre côté j'avais tout de même cette impression de lui faire un petit quelque chose. « Tu ne me trouble pas Dustin, tu m'agace voilà tout !». Ça c'était bien envoyé il fallait le dire. Mais je ne me laissait pas abattre. Alors que je m'approchais d'elle, Lia se retourna, face à l'évier pour m'échapper, et fit mine de faire la vaisselle. De toute manière, elle aurait bientôt terminé, il n'y avait que ma tasse dans l'évier. Mais je ne la laissait pas finir. Je m'approchais d'elle jusqu'à coller mon corps contre le siens et je portais ma mains à la sienne, celle qui était sur le robinet. Je tournais mon visage vers le siens et lui chuchotait dans l'oreille : « Bien joué, une fille qui fait la vaisselle c'est très sexy, mais quand c'est toi, c'est encore mieux » Je me mordais sensuellement les lèvres à cette phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice sexy
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 25 ans
▌ Intégration : 253
▌ Alter Ego : Nina Dobrev
▌ Nombre de messages : 587
▌ Emploi : Directrice d'un magazine de mode
▌ Date d'inscription : 17/10/2008
: 30

Votre petite vie
Statut: Heureuse fiancée
Dispo pour RP ?: Oui
Ta petite vie:

MessageMer 26 Juin - 1:54


❝ Il parait que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... ❞
name feat. Dustin



Essayait-il vraiment de me menacer ? Très mauvaise idée, certainement la pire qu'il ait pu avoir. C'était en plus totalement inutile. Il n'avait donc vraiment peur de rien . C'était évident qu'il ne me connaissait que très peu. Les relations entre ma mère et moi étaient plutôt... Tendues dirons-nous. Je ne la portais pas vraiment dans mon cœur et c'était peu de le dire. Elle avait brisé le cœur de mon père de qui j'étais affreusement proche, mais brisé dans le vrai sens du terme. En apprenant qu'elle l'avait trompé et que je n'étais peut-être pas sa fille, il s'est effondré, terrassé par une crise cardiaque. Tout ce mal qu'elle voulait lui faire avait eu raison de lui. Je n'avais pas beaucoup de respect pour Laura. Elle avait été la pire des épouses et s'avérait être une mère bien médiocre. J'avais presque élevé Jordan toute seule, ma mère étant bien plus préoccupée par son amant que par nous. Nous n'étions que nous deux, toujours nous deux, car nous ne pouvions pas compter sur elle. Heureusement que Clayton était là pour nous, un vrai soutient, un vrai pilier, un vrai mari...alors que nous n'étions même pas encore fiancés. Bref ! Cet acte totalement stupide me prouve que Dustin est désespéré et qu'il n'a plus de cartes à jouer. Bon point pour moi. Après l'avoir repoussé, je croise donc de nouveau mes bras sur la poitrine afin d'exprimer mon mécontentement, avant de lui répondre le plus distinctement possible

« Bien tenté...malheureusement pour toi, je n'ai que faire de ce que ma mère peut bien penser... » Je tique un peu en prononçant ces mots, car bien qu'ils soient cent pour cent sincères, ils m'attristaient. Une mère, on n'en a qu'une. Malheureusement pour moi, j'étais tombée sur une des pires. « Elle peut voir ce qu'elle veut en toi, un jeune homme charmant ou même le fils qu'elle n'a jamais eus... » Je m'arrête quelques secondes, déglutit avec peine, réalisant que c'était totalement vrai, avant de poursuivre « ...mais ça ne change rien à ce que moi je peux penser ! » Il n'aurait jamais dû parler de ma mère. C'était un sujet bien trop sensible et bien trop douloureux. Elle ne voulait pas de filles, j'en étais persuadée. C'était la seule chose qui pouvait expliquer qu'elle soit si distante avec Jordan et moi et si ébahie devant Dustin. Mon père qui m'aimait était mort et ma mère ne voulait pas de moi. Voilà la triste vérité.

Je suis ensuite amenée à le remettre une fois de plus à sa place, un de mes passe-temps favoris, juste avant de lui tourner le dos, prétextant la vaisselle à faire. Malheureusement pour moi, il n'y avait pas grand-chose et cette excuse ne durerait pas bien longtemps. Il me faudrait donc m'enfuir rapidement une fois que j'aurais terminé. Voilà, c'était ma solution. Je termine donc de laver le seul pauvre mug présent dans l'évier et m'apprête à couper l'eau, quand je sens une pression dans mon dos et une main se poser sur la mienne.

« Bien joué, une fille qui fait la vaisselle c'est très sexy, mais quand c'est toi, c'est encore mieux » Réalisant rapidement ce qui se passait, je ferme les yeux, inspirant profondément afin de ne pas me laisser aller. Pourquoi ne pouvait-il pas me laisser tranquille ? Je sens sa tête non loin de la mienne et la chaleur de son corps...une véritable torture. Je ne pouvais pas m'enfuir en courant, ce qui serait admettre qu'il me perturbait bel et bien. Il fallait que je reprenne le contrôle, que je le déstabilise afin qu'il se ravise. Il ne pouvait pas dépasser la limite...son père ne le permettrait pas. Il me fallait donc le pousser dans ses retranchements afin que cette envie lui passe. Je me retourne alors lentement, lui faisant de nouveau face et plonge mon regard dans le sien. Je porte ensuite mon index sur son torse que je caresse doucement, avant de lui répondre

« Ah oui ? Tu me trouves sexy ? » C'était une stratégie risquée, très risquée même, mais je jouais la carte de la surprise. Il ne m'avait jamais vu ainsi et ça risquait bien de le déstabilisé. Sans le lâcher du regard, je passe doucement le bout de ma langue sur mes lèvres, bien décidée à ce qu'il craque et abandonne...

_________________
I won't give up on us.
When I look into your eyes, it's like watching the night sky or a beautiful sunrise, well, there's so much they hold
And just like them old stars, I see that you've come so far to be right where you are...How old is your soul?
(ONE DIRECTION + CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://start-all-over.1fr1.net

Ecrivains du mois
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 26 ans
▌ Intégration : 32
▌ Alter Ego : Ian Somerhalder
▌ Nombre de messages : 178
▌ Emploi : Heritier
▌ Date d'inscription : 24/06/2013
: 30

MessageMer 26 Juin - 3:27

« Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder .. »



    « Bien tenté...malheureusement pour toi, je n'ai que faire de ce que ma mère peut bien penser... Elle peut voir ce qu'elle veut en toi, un jeune homme charmant ou même le fils qu'elle n'a jamais eus... mais ça ne change rien à ce que moi je peux penser !». Là elle marquait un point. Je me sentie tout à coup totalement con fasse à la jeune femme. Il est vrai que ses relations avec sa mère n'était pas au beau fixe. Laura n'était pas souvent présente pour ne pas dire jamais. Elle était toujours au boulot, en voyage d'affaire ou en voyage avec mon père. Et quand elle rentrait, elle était plus occupé à préparer son prochain voyage ou savoir si j'allais bien plutôt que de s'occuper de ses propres enfants. C'était d'ailleurs un peu pour ça que je me sentais obligé de veiller sur Jordan. Même si Camillia le faisait très bien, Jordan avait besoin d'un repère masculin presque paternel, et ce n'était pas mon père qui serait en mesure de lui apporter, surtout vu la manière dont il avait été avec moi et avec ma mère. Je savais donc que j'avais fait une erreur en parlant de Laura et que j'étais allé beaucoup trop loin. N'étant pas non plus un goujat, je décidais de m'excuser : « Oui .. excuse moi Lia, j'aurais pas du parler de Laura, je suis allé trop loin» Je savais être un vrai connard, mais je savais aussi assumer mes tords et m'excuser quand il le fallait. C'était ça être un homme un vrai. Et puis il y'avait aussi le fait que malgré la bagarre que nous menions l'un contre l'autre, j’appréciais tout de même Lia pour tout ce qu'elle avait fait pour Jordan, et puis parce que c'était un très belle personne, mais ça, je me retenais bien de lui dire.

    Après ce moment de " faiblesse " nous reprenions notre bagarre éternel. Alors que je m'étais rapproché d'elle pour la déstabiliser, elle me prit à mon propre jeu. C'était l'arroseur arrosé, et ça ne m'arrivais pas souvent. La plupart du temps, les filles se laissé faire et en un claquement de doigts elles attérissaient dans mon lit, en couple ou pas. Mais avec Camillia, c'était une toute autre histoire. Mais finalement, j'aimais bien ce petit jeu auquel elle jouait. Et puis au fond à présent, je voulais bien plus que la mettre dans mon lit. Elle s'était donc retourner de façon à me faire face, posant ses mains sur mon torse et provoquant en moi un frisson incontrôlable. « Ah oui ? Tu me trouves sexy ?  » Avait-elle ajouté avant de passer sa langue sur ses lèvres. Je ne l'avais jamais vu comme ça. Jamais elle ne m'avait fait d'avance aussi explicite. Jamais elle n'avait eu un tel comportement, elle était tout le temps en train de me remettre à ma place, de me repousser et de clasher, mais jamais elle ne rentrais dans mon jeu de cette façon. D'un côté j'étais déstabilisé par la situation, par sa réaction, mais d'un autre côté j'étais amusé de la situation. Mon premier réflexe fut d'avoir un petit mouvement de recule avec le haut de mon corps et de la regarder avec un air très interrogateur presque perplexe, puis je passais mes mains de chaque côté d'elle en m'appuyant sur le rebord de l'évier avant d'ajouter : « Oui tu es très sexy, mais à quoi tu joues ?» Je souriais. Mon sourire était très charmeur et pleins de sous entendu. Je ne savais pas vraiment ce qu'elle faisait, j'étais vraiment très déstabilisé, mais j'essayais de ne pas lui montrer car je voulais vraiment savoir à quoi elle jouait. Je la connaissais un minium pour savoir que même si elle faisait ça pour mieux m'avoir, il y'avait une part d'elle même qui y prenait vraiment plaisir à faire ça ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice sexy
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 25 ans
▌ Intégration : 253
▌ Alter Ego : Nina Dobrev
▌ Nombre de messages : 587
▌ Emploi : Directrice d'un magazine de mode
▌ Date d'inscription : 17/10/2008
: 30

Votre petite vie
Statut: Heureuse fiancée
Dispo pour RP ?: Oui
Ta petite vie:

MessageMer 26 Juin - 16:31


❝ Il parait que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... ❞
camillia feat. dustin



Venait-il vraiment de s'excuser ? Aujourd'hui devait certainement être le début de la fin et l'apocalypse allait ravager la terre. C'était la seule chose, pouvant expliquer l'attitude du jeune homme. Pour le peut que je connaissais de lui, je n'avais jamais vu Dustin désolé d'avoir fait quoi que ce soit. Regardez, la semaine dernière encore : il avait trainé Jordy à une de ses soirées, contre mon avis, elle s'était saoulé à tel point qu'elle avait failli s'en aller avec un junkie présent, qu'elle ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam et quand je lui ai reproché ce fait, la seule chose qu'il a trouvée à me dire fut "C'est bon du calme, elle va bien, elle aura juste une sacrée gueule de bois demain, c'est tout!" avant de tourner les talons et de me laisser en plan avec toute ma colère. J'étais persuadée que Dustin ignorait totalement ce que pouvait être la culpabilité et le remords... Ce que sa vie devait être facile et reposante !
Mais c'était là, la première fois que je l'entendais s'excuser d'une façon si claire et intelligible. Il avait donc une conscience et parvenait à discerner le bien du mal . J'allais de surprise en surprise aujourd'hui ! Il était cependant inutile de s'attarder là-dessus. Un miracle venait de se produire et il valait mieux ne pas tout gâcher...je n'assisterais certainement pas à une telle chose avant bien longtemps. Je me contente de hocher la tête, exprimant alors que l'incident était oublié. Il était rare que je sois aussi sympathique avec lui, mais le moment était rare en lui-même, je pouvais bien faire un petit effort !

La bataille reprend ensuite de plus belle et tous les coups sont permis. J'ignorais ce à quoi on jouait et tout cela me paraissait très confus. Il valait sans doute mieux que je mette un holà à tout ça. J'avais l'impression de jouer à un jeu dont je ne connaissais pas toutes les règles, une situation très désagréable pour moi, voilà pourquoi mon esprit de compétition et mon désir de tout contrôler, me poussaient à rester là, à lui tenir tête et à chercher son point faible pour le faire flancher. En voilà une attitude mature et responsable...ou pas. Coincée avec Dustin dans mon dos, je ne peux m'empêcher de me dire que j'avais mal joué, très mal joué. Il ne voulait pas être réglo, très bien, je ne le serais pas non plus. Je me retourne donc afin de lui faire face et je soutiens son regard sans sourcilier, bien décidée à la coincer à son propre jeu. Je prends donc mon courage à deux mains, avant de poser mon doigt sur son torse...si Clayton me voyait, mon dieu qu'étais-je entrains de faire ?!  
Heureusement pour moi, ma tactique semble efficace et Dustin recule un petit peut. La satisfaction d'avoir réussit éclaire mon regard une fraction de seconde, juste avant de le voir se rapprocher de nouveau, plaçant ses mains de part et d'autres de mon corps. *Crap!* C'est à mon tour d'avoir un léger mouvement de recul. Si cet évier était fait de mousse, je m'y enfoncerais volontiers.

« Oui tu es très sexy, mais à quoi tu joues ? » A quoi je jouais ? Aucune idée, mais absolument aucune. Mon idée semblait pourtant être excellemment bonne quelques secondes auparavant, juste avant de me retrouver de nouveau coincée entre ses bras. Pour la première fois depuis bien longtemps, je me surprends à rougir, ce qui, une fois de plus, n'est pas du tout mon genre. Je croise de nouveau mes bras sur ma poitrine, comme pour faire un minuscule rempart entre lui et moi, avant de prendre un air totalement innocent et de lui répondre

« Je ne joue à rien...absolument à rien. » Avant de pousser un de ses bras et enfin de parvenir à m'échapper. J'attrape ma tasse au vol avant de rajouter « Tu ne sais toujours pas ce qu'espace personnel veut dire apparemment ! » Puis je me dirige vers les escaliers et lui lance sans même le regarder « Désolée mais, je ne veux pas faire attendre mon fiancé trop longtemps. » J'insiste bien sur le mot fiancé, afin de remettre les choses à leurs places. J'étais fiancée et Dustin n'était que mon demi-frère. Voilà comment les choses étaient et devaient être.

_________________
I won't give up on us.
When I look into your eyes, it's like watching the night sky or a beautiful sunrise, well, there's so much they hold
And just like them old stars, I see that you've come so far to be right where you are...How old is your soul?
(ONE DIRECTION + CASSOU)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://start-all-over.1fr1.net

Ecrivains du mois
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 26 ans
▌ Intégration : 32
▌ Alter Ego : Ian Somerhalder
▌ Nombre de messages : 178
▌ Emploi : Heritier
▌ Date d'inscription : 24/06/2013
: 30

MessageJeu 27 Juin - 0:08

« Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder .. »



    « Je ne joue à rien...absolument à rien.». Me dit-elle en poussant un de mes bras, se dégageant donc de mon emprise. Elle attrapa sa tasse au vol en s'éloignant le plus possible de moi. Elle ne jouait à rien ? Ce n'était pas l'impression qu'elle me donnait. Elle n'avait jamais été comme ça avant, alors je me posais quelques questions. En tout cas si elle jouait, elle avait assez bien joué et m'avait presque prit à mon propre jeu. Mais je jouais à ce jeu là depuis tellement longtemps que j'en connaissait tous les secrets. Mais je devait avouer que Lia était vraiment une jeune femme intelligente et surprenante. Elle avait voulu me pousser dans mes retranchements et me déstabiliser et même s'il m'en fallait plus pour me faire abandonner, elle avait quand même réussit à me faire poser des questions. Je l'avait sûrement sous-estimer.
    « Tu ne sais toujours pas ce qu'espace personnel veut dire apparemment !  » Lia la vilaine refaisait surface. A ces mots, je lâchais un petit rire emprunt à la moquerie . Il y'a quelques secondes à peine, ça n'avait plus l'air de la déranger. Je continuais de la regarder s'éloigner tout en souriant. Je me mordais les lèvres, cette fille avait vraiment un caractère de cochon et je devais avouer que j'aimais ça. « Désolée mais, je ne veux pas faire attendre mon fiancé trop longtemps..». Clayton ronflait comme un animal, il n'avait pas vraiment l'air de l'attendre mais il lui fallait bien une excuse pour partir. Je sourie en acquissent de façon .. ironiquement pas convaincu par la soit disant " attente " de son " fiancé " mot quelle avait intentionnellement accentué pour me rappeler qu'il était là, ce dont je me moquais éperdument. Je lui lançait un dernier regard profond avant de saisir une bouteille d'eau dans le frigo et d'ajouter : «C'est ça, ne fait pas attendre ... Clayton chéri. Je vais courir, oublie pas de faire le repas de midi.» A ces mots je me dirigeais vers la salle de sport de la maison enfiler un short et un t-shirt avant de sortir de la maison et d'aller courir à la fraîche.

_________________
Never let me go
A drop in the ocean, a change in the weather, I was praying that you and me might end up together, It's like wishing for rain as i stand in the desert, but I'm holding you closer than most. Cause you are my heaven.  
:
.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

SECRET LIFE


Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Il parrait que le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... | Dustin && Camillia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rafaello-Ariana / Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est dy céder.
» [DC] Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder /// underco'
» Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... | Trevor & Abigail
» + le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y cédé ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Start All Over :: •• LA VIE, LA VRAIE •• :: Paddington :: Logements :: Résidence des Wellington-Sullivan-