Start All Over
    BIENVENUE


    Tout d'abord, bonjour à toi ! Si tu es venu sur ce forum, c'est que tu as du croisé son adresse quelque part dans la grande toile de notre ami Internet. Visite le donc, je t'en prie =). Nous espérons qu'il te plaira et te donnera envie de t'y inscrire. Nous sommes ici pour de plus amples renseignements.
    Pleins de Scénarios sont à ta disposition, n'hésites pas à y jeter un coup d'oeil.

    L'équipe de STAO.



 

Partagez | 
 

 Une vraie Desperate Houswive...Ou pas | Keagan && Lunhabee [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Adminette freaking hot
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 21 ans
▌ Intégration : 60
▌ Alter Ego : Barbara Palvin
▌ Nombre de messages : 211
▌ Emploi : Serveuse & Danseuse à ses heures
▌ Date d'inscription : 19/01/2013

MessageJeu 4 Avr - 21:34

Keagan && Lunhabee
❝ une vraie desperate housewive...ou pas❞


Samedi matin, 8h. Un brin agacée, Lunhabee ferme son cahier noir en un claquement violent et l’envoi avec un désintérêt à peine dissimulé sur sa table de nuit. Cette psy stupide l’avait incité à écrire ce qu’elle avait sur le cœur, ce qui lui trottait dans la tête et l’empêchait de dormir, et voilà que remontaient à la surface des choses pas très agréables…c’était bien la dernière fois qu’elle écoutait les conseils de ce charlatan. Elle passe sa main dans ses longs cheveux foncés en s’extirpant de son lit, avant de s’étirer avec la grâce d’un chat. La manche droite de son t-shirt Titi et Grominet tombe légèrement de son épaule, mais elle n’y prête pas attention. Elle ajuste la taille de son short gris et s’étire de tout son long. Depuis qu’elle avait atterrit dans cette immense villa en bord de mer, Bee estimait qu’elle avait vraiment la belle vie. C’est sûr que passer du brouillard anglais quotidien, au soleil australien et au son des vagues de bon matin…c’était le jour et la nuit.
Qu’allait-elle bien pouvoir faire aujourd’hui ? En voilà une bonne question ! Depuis son arrivée à Sydney, la vie de Bee lui convenait parfaitement : pas d’attache, pas de responsabilités, pas de compte à rendre, pas de visite…bref. Elle pouvait faire exactement tout ce qu’elle voulait. Un peu dans le coltard, elle se dirige a pas lents dans la salle de bain, afin de s’asperger un peu d’eau fraiche, avant d’attacher ses longs cheveux de geai en un chignon un brin négligé. Elle quitte ensuite la salle d’un bain en trainant les pieds, et se dirige vers la cuisine, s’attendant à y trouver son nouveau sexy coloc.
« Keagan ?...T’es là ? »
Pas de réponse. Etrange. Il ne partait pas si tôt d’habitude. Les deux jeunes gens s’entendaient plutôt bien au final, bien que les choses n’aient pas forcément bien démarrées entre eux…ben oui, Bee est un peu particulière, elle peut paraitre un brin sauvage parfois, et puis Keagan n’est pas des plus avenants non plus. Il leur a fallu un petit temps d’adaptation dirons-nous.
Au cas où, elle entreprend de préparer un petit déjeuné pour deux…au pire, si le charmant jeune homme ne rentrait pas ce matin, elle se ferait un plaisir de s’occuper des deux petits déjeunés !
Café préparé, bacon grillé et jus d’orange frais pressé, elle attaque la préparation de pancakes. Elle était d’humeur joyeuse et généreuse se matin…Keagan avait intérêt de rentrer pour profiter de ce festin. Elle installe le tout sur le bar américain de la cuisine, avant de retourner à ses pancakes. La porte de la villa s’ouvre pile au moment où la jolie brunette coupe le feu des plaques et apporte l’assiette sur le bar.
« Hi Roomate ! » Lui dit-elle d’un ton jovial comme il lui arrivait parfois de le faire quand ils se croisaient. En voyant les gouttes de sueur perler sur le front du jeune homme, Bee en déduit qu’il rentrait d’un footing…sportif en plus…doublement sexy ! Elle s’avance vers lui un grand verre de jus de fruit à la main et le lui tend, un sourire mignon aux lèvres, alors que la manche de son t-shirt tombe de nouveau.



Dernière édition par Lunhabee H. Ward le Dim 19 Mai - 4:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageSam 6 Avr - 0:39



Sept heures, j'avais les yeux grands ouverts. J'étais habitué à mon rythme de travail en semaine. Je me levais de mon lit et fis attention de ne pas réveiller Bee qui dormait encore sûrement. Bon, je n'avais tellement besoin de me préoccuper de cela vu que nous habitions dans une grande villa que j'avais acheté il y a quelques années maintenant. Je ne savais pas quoi faire et je n'avais pas envie de rien faire pendant des heures. Etant un grand sportif, je décidai d'aller faire un footing. Je m'habillais d'un short et d'un débardeur, les écouteurs dans les oreilles branchés à mon Ipod et j'étais parti pour faire mon jogging. Départ de la villa, je rejoignais la plage pour avoir une meilleure vue, je faisais le même chemin à chaque fois, j'étais donc habitué.

Une heure plus tard, je revenais sur mes pas en marchant afin de me reposer. Je croisais ma voisine, la petite dame Pennychow qui avait soixante dix ans au moins qui me racontait les derniers potins du quartier. J'avais envie de lui dire que je m'en fichais, qu'elle pouvait garder ça pour elle et que ça ne me regardait absolument pas mais la pauvre femme, elle n'avait plus de compagnie à part ses trois chats, je pouvais bien passer cinq bonnes minutes en sa compagnie. Cinq minutes, j'étais gentil, ça avait duré au moins un bon quart d'heures. Je finis par lui dire que j'avais bien besoin d'une douche, qu'on allait reporter notre conversation à plus tard. Je décidais de faire les derniers cent cinquante mètres en sprint.

J'arrivais enfin à la maison, alors que j'ouvris la porte, je sentis l'odeur des pancakes envahir la villa. Je reniflais, appréciant l'odeur. Bee ?! Elle était dans la cuisine et elle posait tout le petit déjeuner sur le bar américain. Je m'assis sur la chaise de bar et ne savais pas par quoi commencer. Ca sent tellement bon ! Elle me tendit un verre de jus de fruit que j'acceptai avec grand plaisir. Je finis par prendre un pancake encore tout chaud puis mis un peu de pâte à tartiner dessus. Je croquai un morceau et finis par lui dire : Tu as bien dormi ? Je savourais ses délicieux pancakes, profitant qu'elle en ait fait aujourd'hui car ça ne serait pas tous les jours comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

Adminette freaking hot
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 21 ans
▌ Intégration : 60
▌ Alter Ego : Barbara Palvin
▌ Nombre de messages : 211
▌ Emploi : Serveuse & Danseuse à ses heures
▌ Date d'inscription : 19/01/2013

MessageSam 6 Avr - 1:09

Keagan && Lunhabee
❝ une vraie desperate housewive...ou pas❞


Tout était prêt ? Parfait. Elle espérait juste ne pas avoir à attendre trop longtemps l'arrivée de son colocataire...la patience n'était vraiment pas son fort. Heureusement pour elle (et pour lui), il ne lui laisse même pas le temps de peaufiner son menu qu'il passe déjà sa petite tête par l'embrasure de l'immense porte.
« Ca sent tellement bon ! »
A peine arrivé et elle avait déjà droit à un compliment...quel miracle ! Non pas que Keagan soit particulièrement avare en compliment, mais les hommes en général oui. Elle sourit donc de plus belle en posant l'assiette sur le bar avant de le gratifier d'un

« Merci ! » plutôt enjoué. Sans plus attendre, le jeune homme passe à l'attaque, se servant son premier pancakes chocolaté, qu'il dévore avec envie. La jeune femme le regarde faire en croisant les bras, puis s'empresse de lui demander « Alors, ça donne quoi ? » , un peu comme une petite fille qui attend l'assentiment de ses parents. Une fois sa réponse donnée, le beau brun demande à la jeune femme si elle avait passé une bonne nuit. Elle se tourne légèrement, entreprenant de ranger un peu le bazar faire par sa préparation et lui répond « Très bien dormit, comme toujours » C'était bien sur une façon de parler...le sommeil était plutôt compliqué à gérer pour la jeune femme et rares étaient ses bonnes nuits de sommeil. Les mains sous l'eau, elle lui retourne ensuite sa question « Et toi alors ? On t'as expulsé de ton lit ce matin ? Tu ne part pas aussi tôt d'habitude. » Un peu lasse et franchement affamée et attirée par ses préparations, elle décide de laisser son ménage pour plus tard et rejoint le jeune homme au bar, en s'installant face à lui.
« Je meuuuurs de faim ! » Déclare-t-elle en se jetant sur le plat d'oeufs brouillés, qu'elle agrémente de bacon grillés. Les pancakes, elle n'en était pas totalement fan...ce n'était pas sa culture après tout. Après avoir prit une grosse gorgée de thé, elle prend sa première bouchée du matin...purée ce qu'elle était douée ! Elle gigote un peu sur sa chaise en passant sa main dans ses cheveux, avant de reprendre la parole.

« Tu bosse aujourd'hui ? » Elle espère secrètement que non, espérant qu'il lui tiendrait compagnie en cette longue journée. Elle n'avait pas envie d'être seule aujourd'hui.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageLun 8 Avr - 23:28


A peine étais je rentré que je sentais l'odeur du petit déjeuner m'envahissait les narines. Je m'étais précipité jusqu'au bar afin de goûter ces merveilles qui m'attendaient. Je trouvais cela bizarre que Lunhabee face à manger, ce n'était pas vraiment son genre mais je ne m'en plaignais pas, bien au contraire, ça avait l'air délicieux. Je m'étais assis très vite après avoir salué ma colocataire. J'enfournais immédiatement un pancake au chocolat dans ma bouche. Je voyais Lunhabee me regardait avec de grands yeux ronds afin de voir un sourire ou une grimace sur ma tête. Je dégustais la première bouchée de pancake et finalement j'esquissais un sourire en signe de satisfaction. C'est super bon ! Je ne connaissais pas tes talents culinaires. Je finissais mon pancake à une vitesse folle pour en reprendre un autre. Finalement, la bouche pleine, je lui demandais poliment si elle avait bien dormi. Oh bah c'est le principal alors. Lunhabee était encore au lit quand j'étais parti, je supposais donc qu'elle avait dormi bien une heure de plus que moi. Puis à son tour elle me demanda si j'avais bien dormi. Même si je m'étais levé tôt, j'avais passé une bonne nuit. Comme on dit, la journée appartient à ceux qui se lèvent tôt. Je rigolais bien sur et ce matin, j'étais de bonne humeur pour une fois. Non sans blague, j'avais les yeux grands ouverts et je n'arrivais pas à me rendormir, je suis donc allé faire un petit footing. Je regardais Lunhabee faire la vaisselle, elle était vraiment en beauté aujourd'hui. Mais elle plaqua tout pour me rejoindre afin de prendre son petit déjeuner. Beih maaaaange !

Je me gavais de pancakes un par un, j'adorais ça. Je mixais soit avec du chocolat, soit de la confiture voire même au beurre. Lunhabee finit par me demander si je travaillais aujourd'hui. Non, aujourd'hui c'est repos ! Au bout d'un moment, je commençais à vraiment être gaver, je ne pouvais rien avaler de plus. Je finis mon jus d'orange et lui dis : Je vais aller à la douche, je dois vraiment puer. Je commençais à débarrasser et lui demandais : Tu voudras me rejoindre ? Lunhabee était mon amie mais il nous arrivait de faire l'amour lorsque la solitude se faisait ressentir, ce n'était pas pour autant que notre amitié était brisée.
Revenir en haut Aller en bas

Adminette freaking hot
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 21 ans
▌ Intégration : 60
▌ Alter Ego : Barbara Palvin
▌ Nombre de messages : 211
▌ Emploi : Serveuse & Danseuse à ses heures
▌ Date d'inscription : 19/01/2013

MessageMar 9 Avr - 0:45

Keagan && Lunhabee
❝ une vraie desperate housewive...ou pas❞


En voilà un moment agréables entre "amis". La jeune femme avait été bien inspirée d'entreprendre cette préparation ce matin là. Rares étaient les instants que les deux jeunes gens partageaient hors du lit de l'un ou de l'autre. Ils n'étaient pas en couple non. Ils n'étaient pas vraiment du genre à s'enfermer dans une relation officielle, étouffante et bien trop contraignante. Mais pourquoi ne pas profiter des avantages que pouvait apportée une telle colocation ? Rien ne l'en en empêchait. Lunhabee n'était pas une marie couche toi là, rassurez vous. Mais elle était jeune, belle, que dis-je ? Canon ! Et quand elle rencontrait quelqu'un qui lui plaisait particulièrement, elle n'avait pas pour habitude de laisser passer sa chance. Qui pourrait résister à un homme tel que Keagan ? Pas Bee en tout cas. Et il ne leur avait pas fallut bien longtemps avant de tomber dans les bras l'un de l'autre. Ce matin là donc, Bee se surprend à apprécier ces quelques instants alors qu'ils étaient vêtus. Et puis un compliment sur ses talents de femme d'intérieur qu'elle mettait rarement à profit, n'était pas totalement déplaisant.

Alors qu'elle déguste ses œufs, elle se surprend à espérer que son sexy roomate n'aille pas travailler aujourd'hui. Elle n'avait pas spécialement dans l'idée de terminer dans son lit (bien que ça ne la dérangerait pas vraiment), mais elle avait juste besoin d'une présence. Dix' travaillait toute la journée et enchainait avec un service de nuit, idem pour Emy. Elle avait donc besoin de son coloc aujourd'hui. Elle lui pose donc la question fatidique de son planning du jour, ce a quoi il répond

« Non, aujourd'hui c'est repos ! » Yes ! Ne souhaitant pas montrer à quelle point cette réponse la ravit, la jeune femme se contente de lâcher un petit
« Cool » avec décontraction feinte. Heureusement pour elle, Keagan ne la connaissait pas suffisamment pour la démasquer. Elle l'aurait pour elle toute la journée, du moins en théorie. Et elle ferait bien le nécessaire pour qu'il ne s'échappe pas trop vite. Une fois son assiette terminée, elle porte sa main à son chignon, qu'elle défait en un geste rapide, avant d'agiter sa crinière.
« Je vais aller à la douche, je dois vraiment puer. Tu voudras me rejoindre ? » En voilà une idée qu'elle était bonne. Cependant un brin surprise par cette proposition, la jeune femme se fige un peu, son verre de jus d'orange aux lèvres. Il était direct ce qui avait son charme. Elle pose son verre sur le bar, mais, souhaitant le taquiner un peu, lui rétorque

« Ce n'est pas le romantisme qui te tueras mon lapin... » avant de laisser s'échapper un petit rire. Elle rassemble ses affaires, les pose dans l'évier, puis s'approche du jeune homme, pose un petit baiser au coin de ses lèvres et rajoute « ...mais j'accepte. »

Elle passe ensuite lentement ses mains sur le torse musclé du jeune homme, attrape son t-shirt et l'ôte langoureusement, en grimpant sur la pointe des pieds...bah oui pour atteindre la tête de Keagan, il lui fallait bien ça ! Une fois sa tâche effectuée, elle se met en marche en direction de la salle de bain, sans le lâcher du regard, tout en jouant avec le vêtement du jeune homme. « Bon alors, tu viens ?... » Elle se mordille un peu la lèvre inférieure, avant de se tourner, se retrouvant alors dos à lui. Elle ôte son t-shirt et le laisse lentement tomber au sol, avant de lui lancer un regard coquin. Les festivités étaient lancées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageVen 12 Avr - 13:09


Bee me voyait sous toutes les coutures et je n'utilisais pas de pincettes pour lui dire ce que je pensais. Entre nous c'était direct, franc et chacun savait ce qu'il voulait. J'avais couru assez longtemps pour avoir transpiré à grosses gouttes. De toute façon, quand je courais, c'était ce que je recherchais avant tout : me donner à fond pour dépasser mes limites. Après le petit déjeuner fort délicieux de Bee, je devais aller à la douche pour me décrasser et affronter la journée. Je lui proposais donc de me rejoindre et c'est sans grande surprise que la jeune femme accepta. Sa remarque me fit rire : Tu sais très bien que je ne manque pas de tact poussin. J'insistais bien sur le mot "poussin" pour continuer dans la lignée des surnoms d'animaux. Bee s'approcha de moi, jouant sur ses atouts sexy. Elle m'ôta mon haut et me laissa en plan. Elle commençait à quitter son haut et se diriger à l'étage afin de rejoindre la salle de bain. Je tapais dans les mains et me dis à moi même : C'est parti ! Et j'avançais tranquillement jusqu'à la salle de bain.

Je grimpais les escaliers et je me retrouvais déjà dans la salle de bain. Bee avait déjà tout enlevé et était dans la douche. J'enlevais donc mon Ipod de ma poche ainsi que mon Iphone et enlevais le peu de vêtements que j'avais sur le corps. J'ouvris les portes vitrées de la douche et m'insérai dedans. Bee possédait un corps à tomber, elle était vraiment magnifique et elle le savait. Elle s'amusait avec moi mais moi aussi j'adorais m'amuser avec elle. Elle ne me laissait pas la place sous l'eau alors je décidais de m'approcher d'elle, me collant à la belle brune et l'embrassais passionnément en caressant ses belles fesses. Mon corps t'a manqué, avoue le ! Je continuais encore à l'embrasser passant ma main dans ses cheveux.

Finalement, après quelques secondes intenses de baisers passionnés, je décidais de m'écarter afin de jouer avec son désir. Oui j'étais un sadique et j'adorais m'amuser. Je profitais donc de l'eau en passant mes mains dans mes cheveux. Je prenais toute la place, juste pour l'embêter.
Revenir en haut Aller en bas

Adminette freaking hot
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 21 ans
▌ Intégration : 60
▌ Alter Ego : Barbara Palvin
▌ Nombre de messages : 211
▌ Emploi : Serveuse & Danseuse à ses heures
▌ Date d'inscription : 19/01/2013

MessageLun 15 Avr - 3:18

Keagan && Lunhabee
❝ une vraie desperate housewive...ou pas❞


Les festivités étaient officiellement lancées pour le plus grand plaisir de la brunette, qui joue de ses charmes afin de séduire son amant du jour. S'il y avait bien une chose qu'elle appréciait avec Keagan, s'était ces moments de flirt, de séduction. Ils s'amadouaient, se jaugeait, s'appréhendaient et se mélangeaient dès qu'ils en avaient envie...que demander de plus ? Elle prend donc les devants, dévêtissant en partie le jeune homme. Elle ne désirait pas être seule aujourd'hui et cette proposition tombait à point nommé. C'était, en général le meilleur moyen qu'elle trouvait pour régler tous ses soucis, quels qu'ils soient. Elle n'était pas une fille facile, loin de là, et il fallait souvent sortir les rames pour parvenir à la mettre dans son lit...rares étaient les hommes qui pouvaient se vanté de l'avoir. N'étant pas naïve pour un sou, elle n'avait pas pour habitude de gober les beaux discours de ces baratineurs. Par contre, quand elle à quelqu'un en vue, rien ne peut l'arrêter. Keagan, elle n'avait pas prévu de finir dans son lit. Les choses s'étaient faites d'elles mêmes. Ils étaient là, tous les deux, sur ce canapé, tard ce soir là, à regarder une série B bidon, Bee, les jambes confortablement posées sur celle de son colocataire et quelques instants après, les voilà entrain de s'embrasser langoureusement. Voilà, ça n'avait pas été plus compliqué que ça.

Une fois leurs deux hauts enlevés, la jeune femme prend le chemin de la salle de bain, après s'être légèrement mordillé la lèvre inférieure en entortillant une petite mèche de ses cheveux bruns autour de son index. Elle grimpe les escaliers avec sensualité, pénètre dans la salle de bain, avant d'ôter le restant de ses vêtements, puis d'entrer dans l'immense cabine de douche de la chambre du jeune homme. Elle ouvre ensuite le robinet d'eau chaude, qui commence à couler délicatement sur son corps, faisant alors briller sa peau légèrement bronzée. Elle passe sa main dans sa nuque afin d'en ôter sa crinière, qu'elle ramène sur le côté droit de son visage, exactement au moment où la porte de la douche s'ouvre. Elle tourne alors légèrement la tête, lançant alors au jeune homme un regard coquin, caressant sa nuque du bout des doigts, sans particulièrement lui laisser de place. Elle n'était pas particulièrement grosse non plus, mais se tenait en plein milieu du petit espace. Il prend alors place contre son corps, particulièrement bien fait, provoquant alors de petits frissons sur la peau de la brunette. Elle se tourne alors rapidement, lui faisant face, et plonge sans regard dans le sien. Gosh, ce qu'il pouvait être sexy ! Leurs visages se rapprochent et leurs lèvres se lient en un baiser langoureux. La jeune femme porte ses petites mains dans la nuque de son partenaire, l'approchant encore un peu plus d'elle, tandis que celles du jeune homme explorent son corps, qu'elles connaissent pourtant par coeur.

« Mon corps t'a manqué, avoue le ! » Un petit sourire un brin moqueur aux lèvres, elle répond, reprenant la phrase dites quelques instants plus tôt
« Ce n'est pas l'humilité qui te tuera... » Elle lui mordille légèrement la lèvre inférieure, avant de reprendre leur baiser. Sa petite tête prise entre les grandes mains du jeune homme, elle se hisse sur la pointe des pieds, alors que de légers soupires s'échappent de ses lèvres. Mais, alors que la température monte, le jeune homme met fin au baiser, lui tournant le dos afin de reprendre sa douche. Etait-il sérieux ? Désagréablement surprise, la jeune femme, le regarde faire, bouche bée. Il voulait jouer ? Très bien. Les contrariétés, elle avait un peu de mal à les supporter. Elle ouvre alors la porte de la cabine et quitte la douche sans un mot, préférant cela à d'éventuelles négociations.Vexée, elle saisit une serviette dans laquelle elle s'enroule, avant de quitter la salle de bain afin de regagner sa chambre. Et oui, elle a son petit caractère la jeune Ward.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageVen 19 Avr - 13:09


J'adorais jouer avec Bee, je lui en faisais voir de toutes les couleurs mais je savais qu'elle aimait cela au fond d'elle. On se cherchait tous les deux mais on s'appréciait et c'était le principal. Il y avait une réelle amitié entre nous et je savais qu'elle était indestructibles, je pouvais toujours compter sur elle et inversement. Je tenais à elle, c'était un peu comme quelqu'un de ma famille même s'il y avait quelques extras entre nous. D'ailleurs, je ne m'étais jamais vraiment posé la question si ça pouvait aller plus loin entre nous. Peut être parce que je ne regardais pas l'avenir, je vis l'instant présent, point barre. En tout cas, ces moments de complicité en compagnie de Bee me plaisait et j'espérais que ça n'allait pas s'arrêter.

Alors que je rentrais dans la douche, j'avais plaqué Bee contre le mur et je l'avais embrassé passionnément. Je savais qu'elle attendait que ça et je lui donnais ce qu'elle avait envie ... ou presque. En effet, je m'étais écarté d'elle la laissant en plan avec son désir et ses pulsions sexuelles. J'étais un vrai connard mais j'avais envie de m'amuser aussi. Je m'étais levé de bonne humeur et j'avais envie d'enquiquiner Bee. Vexée, elle partie de la douche. Je me mis à rire et essayai d'articuler : Oh Bee, fais pas ta susceptible, on rigole ! Tu sais pas rigoler ma pauvre. Je finis de me décrasser car j'avais tout de même couru et transpiré. Je profitais de la douche un court instant et je décidai de retrouver Bee tout de même car elle ne revenait pas.

En sortant de la douche, j'enroulai la serviette autour de mes hanches et je marchai dans le couloir tout mouillé encore. Je cherchais Bee et c'est alors que je la vis dans sa chambre. Je rentrais sans frapper et lui demandais avec mon sourire angélique qui en faisait craquer plus d'une : Tu fais la tête chériiiiie ? Je m'approchais d'elle et la pris par la taille : Tu me boudes ? Tu fais du boudin ? Bon ok, j'étais vache encore une fois car je lui parlais comme si c'était un bébé.
Revenir en haut Aller en bas

Adminette freaking hot
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 21 ans
▌ Intégration : 60
▌ Alter Ego : Barbara Palvin
▌ Nombre de messages : 211
▌ Emploi : Serveuse & Danseuse à ses heures
▌ Date d'inscription : 19/01/2013

MessageLun 22 Avr - 2:43

Keagan && Lunhabee
❝ une vraie desperate housewive...ou pas❞


« Oh Bee, fais pas ta susceptible, on rigole ! Tu sais pas rigoler ma pauvre »
Sans même le savoir, l'amant sexy venait tout juste de se mettre sa colocataire à dos, du moins pour une durée limitée certes, mais quand même. La frustration, Bee avait toujours un peu de mal à la gérer, que dis-je, beaucoup de mal. Elle se souvient encore de cette fois, à 17 ans, quand ses parents avaient refusés de lui donner les clés de leurs maisons de famille en Espagne, sous prétexte qu'elle n'était pas particulièrement en forme. Elle leur avait alors fait vivre un véritable enfer, et ce, encore bien après qu'ils aient finis par céder, las des combats avec leurs cadettes. Elle n'était pas du genre capricieuse à piquer des crises pour un rien, mais quand elle avait quelque chose en tête, il valait mieux ne pas se dresser sur son chemin. Aujourd'hui, elle avait en tête de profiter au maximum du corps de rêve du bel apollon avec lequel elle partageait son appartement, et n'avait pas prévu qu'il lui tourne le dos de cette façon. Sans plus y réfléchir, elle quitte donc la douche sans un mot, afin d'éviter tout débordement possible.

Elle rejoint donc sa chambre enroulée dans une serviette, claque la porte et commence à faire les cents pas avec frénésie. Il fallait qu'elle se calme, qu'elle parvienne à s'apaiser afin de ne pas attirer l'attention du jeune homme sur elle. Pourtant elle ne penser qu'a une chose : lui coller son point dans la figure afin de réparer l'affront qu'il venait de lui faire. ** Du calme Bee, ça va aller. Ce n'était pas méchant, il voulait juste jouer...Keagan est ton ami, pas ton ennemi...** Ces quelques mots tournent alors en boucle dans sa tête afin de tenter de s'en convaincre. Elle passe ses mains dans sa chevelure mouillée, en stoppant sa course effrénée, avant de pousser un long soupire. La pression semblait redescendre doucement

« Tu fais la tête chériiiiie ? » Elle se retourne alors rapidement, surprise par cette intrusion et son regard se darde alors dans celui de l'intrus indélicat. Que faire face à ce sourire qui se veut mignon ? Lui planter les ongles dans le cou ou laisser passer ? Bee n'avait pas pour habitude de laisser passer...en même temps, elle ne pouvait décemment pas agresser un de ses rares amis ici, bien qu'une partie d'elle lui dise tout le contraire. Elle se tourne donc entièrement, lui faisant face en croisant les bras, alors qu'il se rapproche d'elle, avant de poser ses grosses pattes sur ses hanches. Elle laisse alors tomber ses bras de part et d'autre de son corps, sans lâcher le jeune homme des yeux. Elle n'avait pas encore prit de décision ferme quant à la conduite à tenir et des excuses seraient très certainement profitable au jeune homme en position délicate.

« Tu me boudes ? Tu fais du boudin ? » Etait-il sérieux ? Il la prenait pour une enfant à présent ! S'en était trop ! Elle lève la main droite sans un mot, saisit l'oreille du jeune homme entre son pouce et son index, comme on pouvait le faire à un enfant que l'on réprimande, le forçant légèrement à fléchir les genoux. C'était fou le pouvoir que cette prise pouvait avoir sur n'importe quel colosse. Il suffisait juste de saisir l'oreille à la base afin de s'assurer qu'elle ne nous échappe pas. Elle l'attire ensuite jusqu'à son immense lit, sur lequel elle le pousse avec une délicatesse étrange vue la situation. Elle lit alors dans le regard du jeune homme une incompréhension totale : quelques instants plus tôt, elle était à deux doigts de le frapper, et à présent elle le glissait dans son lit, bien décidée à lui montrer qu'elle n'était plus une enfant depuis bien longtemps....Elle saisit ensuite le bord de la serviette du jeune homme du bout des doigts, sur laquelle elle tire un grand coup, alors qu'un sourire coquin éclaire son visage. Elle s'approche ensuite de lui, s'installant à califourchon sur son corps musclé, saisit sa tête entre ses petites mains, avant de lui voler un baiser torride.
« Vous a-t-on déjà dit que vous vivier dangereusement monsieur Hamilton ? » Et encore, elle était bien en dessous de la vérité...Elle colle de nouveau ses lèvres à celle de Keagan en un baiser passionné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageMer 1 Mai - 22:13


J'adorais taquiner Bee car je savais que ça marchait. Je n'arrêtais pas de l'embêter comme si c'était une petite soeur. Enfin, c'était plutôt bizarre de dire cela puisque je couchais très souvent avec elle. En tout cas, j'adorais nos petites moments à deux entre colocataires qui restaient nos moments intimes. Bee me connaissait dans les moindres détails de ce côté là et inversement. Bref, alors que je sortais de la douche, je m'approchais d'elle pour voir si elle boudait et en effet, elle me faisait la tête. Elle faisait la fille offensée alors que bon, il n'y avait pas mort d'homme. Je me foutais un peu de sa gueule, m'amusant une fois de plus avec elle et ses nerfs. Et apparemment, ça avait l'air de bien marcher, elle ne pipait mot.

Je finis par parler à Bee comme une gamine. Bon après tout, nous avions quand même sept ans d'écart, ce n'était pas rien et quelques fois, on le voyait cet écart de génération notamment sur les programmes regardés ou bien les chansons préférées mais heureusement, la villa était assez grande pour ces choses là. Lorsque je parlais à Bee comme une enfant, son visage changea d'expression et se mit davantage en colère mais d'une façon plutôt coquine. Elle me saisit l'oreille comme à un sale gosse qu'on mettait au piquet. Je lui criai : Mais arrête ! Tu me fais mal ! C'est alors qu'elle me poussa sur le lit sauvagement et se mit à califourchon sur moi. Hum ça devenait bien plus intéressant, c'était plus à mon niveau ça. Je la regardais avec une envie irrésistible de tout lui enlever mais c'est alors qu'elle me devança en m'enlevant ma serviette. Elle n'hésita pas à se rincer l'oeil, sans aucune gêne. Je ris et lui dis : Ca va, elle te plait ? Je l'embrassais passionnément et cette fois ci, je n'allais pas m'enlever. J'étais tout nu et je comptais bien à ce qu'elle le soit aussi.

C'était à mon tour de lui enlever la serviette qui entourait son corps. Je me relevais légèrement afin de lui déposer des baisers dans le cou qui se trouvait à ma hauteur vu qu'elle était à califourchon sur moi même. J'ai terriblement envie de toi. Lui dis je dans un souffle entre deux baisers. Je connaissais son corps par coeur et je savais ce qui plaisait à la jeune femme. D'ailleurs, je pris la jeune femme par les hanches et la retournai afin que ça soit elle sur le dos et moi au dessus. Je l'embrassais langoureusement et avec passion pour montrer que mon désir montait de plus en plus puis je descendis mes baisers le long de son corps passant par son cou, sa poitrine et son ventre pour finir jusqu'à sa partie intime. Chaque femme adorait cette partie qui suivait ...
Revenir en haut Aller en bas

Adminette freaking hot
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 21 ans
▌ Intégration : 60
▌ Alter Ego : Barbara Palvin
▌ Nombre de messages : 211
▌ Emploi : Serveuse & Danseuse à ses heures
▌ Date d'inscription : 19/01/2013

MessageVen 3 Mai - 23:43

Keagan && Lunhabee
❝ une vraie desperate housewive...ou pas❞


Il avait mal ? Tant mieux ! Le but était alors atteint ! Mais elle ne voulait pas s'arrêter là. Elle n'était pas méchante après tout, et ne se satisfaisait pas de la souffrance infligée aux autres. Dit comme ça, ça donne l'impression qu'elle avait pour habitude de faire souffrir les gens...ce qui n'était pas totalement faux après tout. Ce n'était jamais volontaire mais...c'était un fait : Bee avait la mauvaise habitude de semer le mal autour d'elle. Mais ce n'était jamais une source de satisfaction...ou alors très rarement. Bref ! Dans le cas de Keagan, ce n'en était pas une en tout cas. Et puis il fallait bien qu'elle lui prouve qu'elle n'était pas une gamine de deux ans, bien qu'à y regarder de plus près, une telle réaction était digne de l'enfant qu'elle était encore un peu, sans vouloir se l'avouer. Elle entraine donc jusqu'à son lit l'objet de son désir, bien décidée à lui faire passer un des meilleurs moments de sa vie. Elle lit alors dans le regard du jeune homme, l'intérêt que ce revirement de situation pouvait susciter. Comme c'était surprenant. Les hommes étaient tout à fait incroyables : peut importait ce qu'on pouvait leurs faire, tout était immédiatement oublié, face au désir de la chair. On pouvait annoncer à un homme qu'on a tué sa mère, et il était bien capable d'accepter la nouvelle, si on lui donnait de façon subtile, la seule chose à laquelle il aspirait presque en permanence...un brin pathétique tout de même. Elle prit conscience de cette vérité générale assez tôt : une femme peut obtenir tout ce qu'elle désir d'un homme avec un peu de jugeote et de sensualité. Elle n'était encore pas tombé sur un homme qui n'acceptait pas tout et n'importe quoi, et ne cédait pas tout ce qu'elle voulait à une femme qui parvenait à créer un désir intense chez lui.

A cet instant donc, elle décide de prendre le contrôle, surmontant le jeune homme de son corps de déesse, avant de l'embrasser avec envie. Elle ôte ensuite le bout de tissus blanc sans grand intérêt qu'il avait autour de la taille, son regard s'attardant quelques instants sur l'objet du délit. Keagan le remarquant, ne peut s'empêcher de faire une de ces remarques un brin agaçante dont il avait le secret. Pourquoi serait-elle particulièrement émotionnée par une telle vision ? Ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait dans une telle situation après tout, avec lui ou avec d'autre. Il en fallait tout de même un peu plus pour l'impressionner. Elle répond donc en reprenant sa place « Elle n'a pas changé depuis la dernière fois... » avant de poser ses lèvres dans son coup et de mordiller légèrement sa peau joliment bronzée. Son bout de linge ne tarde pas à s'envoler, alors que son amant se redresse, déposant un baiser dans son cou, avant de lui faire part de son désir grandissant. Elle bascule alors sa tête en arrière, alors qu'un léger frisson parcourt son corps. Ce genre de paroles avaient en général le don de lui faire perdre la tête...les femmes et les belles paroles ! Leurs lèvres se retrouvent rapidement, avides de cette chaleur et de cette passion, toujours présentes entre eux, alors que Bee glisse sensuellement ses mains dans le dos du jeune homme, qu'elle enserre délicatement contre elle, se pendant alors à son cou.
Le rapport de force change rapidement, alors que le beau brun saisit sa conquête du jour par le hanche et fait basculer, l'installant confortablement sur le dos, avant de la surplomber de son corps magnifiquement sculpté. Elle darde son regard dans le sien en se mordant légèrement la lèvre inférieure. Il s'approche alors de nouveau, l'embrassant avec passion. La jeune femme glisse ses doigts dans la chevelure de Keagan, qu'elle agrippe fermement. Les lèvres du jeune homme prennent leur aise et commence à parcourir son corps. De légers soupirs s'échappent des lèvres de la belle qui pose ses petites mains sur les épaules du jeune homme afin de suivre sa progression. Quand il atteint son but, ses ongles s'enfoncent légèrement dans sa peau, alors que ses soupires se transforment en légers gémissements. Rapidement, elle saisit la tête du jeune homme du bout des doigts, et l'incite à remonter. Elle enroule fermement ses jambes fines autour de sa taille, avant d'exercer une nouvelle rotation, afin de le surplomber de nouveau. Ses longs cheveux de gaies ébouriffés tombent alors légèrement devant son visage, alors qu'elle plonge une fois de plus son regard dans celui de Keagan. Ce contact visuel était important pour elle : il lui permettait de savoir qu'elle était désirée et non pas utilisée. Malgré la relation qu'elle entretenait avec le jeune homme, il n'en restait pas moins un homme...si elle se rendait compte qu'il n'y avait pas un minimum de tendresse ou plus qu'une simple envie de coucherie, elle mettait fin à la rencontre tout simplement. Elle ne se donnait pas à n'importe qui ou dans n'importe quelles conditions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageDim 19 Mai - 0:01


Lunhabee et moi, c'est un peu le chat et la souris ou le "je t'aime, moi non plus". On faisait que se chamailler et pourtant on s'appréciait réellement, jamais je ne pourrais me passer d'elle, c'était ma petite Bee à moi. Je ne savais pas ce qu'il adviendrait de notre relation, nous on s'en fichait, on profitait juste du moment présent avec l'autre. Bizarrement, quand l'autre était en compagnie d'une personne de sexe opposé, on devenait jaloux. Je pense, qu'à force de se côtoyer, il y avait des sentiments qui naissaient malgré nous. Les filles me faisaient vraiment tourner la tête entre Beth, Kendall et la jolie demoiselle qui était juste en face de moi.

Bref, je me trouvais au dessus d'elle en train de lui donner du plaisir. Je connaissais le point faible de chaque femme, ce qui était un véritable atout car beaucoup d'hommes n'arrivaient pas à le trouver. Je savais ce qui faisait plaisir à Lunhabee et je n'hésitais pas à en jouer et rejouer juste pour monter l'excitation un cran au dessus. Elle et moi, on fonctionnait beaucoup par le regard également, on arrivait à communiquer en montrant notre désir l'un pour l'autre. On avait une certaine connexion indescriptible et incompréhensible. Au bout d'un moment, elle finit par me faire remonter après lui avoir fait plaisir. Je l'embrassais passionnément, intensifiant chaque baiser donné.

Après de nombreux baisers échangés et quelques caresses données, nous ne faisions plus qu'un. Je commençais donc les mouvements de va et vient, d'abord doucement afin d'être délicat, doux comme les femmes aimaient puis au fil des secondes, j'accélérais le rythme afin d'accélérer le plaisir. Je cherchais avant tout le plaisir de ma partenaire avant le mien. Tout en faisant les mouvements, je l'embrassais tendrement tout en caressant sa chevelure encore mouillée. Mes lèvres descendaient le long de son cou puis remontaient jusqu'à sa bouche. En ce moment même, plus rien ne comptait à part elle et moi.
Revenir en haut Aller en bas

Adminette freaking hot
avatar

SECRET LIFE

▌ Age : 21 ans
▌ Intégration : 60
▌ Alter Ego : Barbara Palvin
▌ Nombre de messages : 211
▌ Emploi : Serveuse & Danseuse à ses heures
▌ Date d'inscription : 19/01/2013

MessageDim 19 Mai - 4:23

Keagan && Lunhabee
❝ une vraie desperate housewive...ou pas❞


Ah ! Le voilà le regard qu'elle attendait. Parfois, Bee avait l'impression qu'ils jouaient tous les deux à un jeu bien dangereux. Cela faisait bien longtemps que les sentiments, elle avait oublié ce que c'était, aussi bien les sentiments amoureux, familiaux qu'amicaux. Des amis, elle n'en avait pas beaucoup et des amoureux, encore moins. Elle ne laissait personne l'approcher, jamais. Elle côtoyait des gens, passait du bon temps, mais ne se laissait jamais atteindre, par qui que ce soit. Depuis son arrivée à Sydney, quelques entorses à cette règle étaient faites : Keagan, Dixie et Liam depuis quelque temps...trop d'intrusions. Elle ne savait pas vraiment comment gérer tout ça. Les relations humaines, ce n'était pas vraiment son fort à vrai dire. De plus, sa relation avec Keagan se complexifiait un peu et à chaque fois qu'ils se retrouvaient, elle se sentait de plus en plus vulnérable, beaucoup trop investie. Peut-être lui faudrait-il mettre un peu de distance ? Faudrait-il qu'elle déménage pour se préserver ? Elle n'en savait rien. Mais la tournure que prenaient les évènements l'effrayait au plus haut point et la laissait perplexe. Ressentir une folle envie de meurtre à chaque fois que Keagan s'épanouissait dans les bras d'une autre, ce n'était plus tenable.
En tout cas pour le moment, là, dans ses bras, elle se sent bien, affreusement bien. Ses baisers passionnés, ses caresses...tout était parfait.

Des soupirs de plus en plus intenses se font entendre, alors qu'elle glisse ses petits doigts dans ses cheveux, qu'elle agrippe fermement, pendant que ses jambes s'enroulent de plus belle autour de la taille musclée de son bel amant. Elle lui mordille légèrement la lèvre inférieure, le bord de la mâchoire, le cou, le haut du torse...bref ! Elle le dévore littéralement, témoignant de sa grande faim de lui.
Au bout de quelques instants, le plaisir atteint son maximum. Les ongles de Bee s'enfoncent légèrement dans le dos du jeune homme. Elle pousse un dernier soupir, avant de glisser ses deux mains dans sa nuque, le rapprochant encore un peu plus d'elle (bien qu'en soit, c'est physiquement impossible d'être plus proche). Elle colle une fois de plus ses lèvres au sienne, avide de lui, toujours plus avide... Danger ! Elle caresse la nuque du jeune homme du bout des doigts, alors que son baiser se fait plus tendre et plus délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

SECRET LIFE


MessageSam 25 Mai - 0:30


Je ne savais pas où la relation que j'entretenais avec Lunhabee allait nous mener mais en tout cas, nous nous prenions pas la tête pour le moment et nous profitions de l'instant présent. Jamais je n'aurais pensé m'attacher autant à cette petite brune âgée de sept ans de moins que moi. Elle est encore plus jeune que ma petite cousine, c'était plutôt embarrassant. Mais comme certains disent, l'âge ne comptait pas, c'était la personne qui faisait la maturité. Et Lunhabee ne faisait pas son âge même si des fois, nous pouvions sentir une certaine différence d'âge lors des engueulades, des goûts ou autre.

Nous ne faisions plus qu'un et j'intensifiais le plaisir en changeant de rythme. Je voulais qu'elle ressente du plaisir autant que j'en ressentais si ce n'était plus. Mais je connaissais Lunhabee et je savais pas comment faire pour lui faire du bien. J'entendais et je sentais qu'elle aimait ce que je lui faisais puisqu'elle me mordait et me griffait. Elle me faisait mal même mais je trouvais cela d'autant plus excitant. Plus le désir montait, plus j'accélérais les mouvements de bassin. Lunhabee me déposa un baiser doux et délicat comme je les aimais. C'était rare pendant l'acte qui se trouvait être un moment plus que passionné. Je caressais lentement ses cheveux afin de profiter de ce moment de complicité à deux. Je la regardais droit dans les yeux après l'avoir embrassé, nous étions connectés comme si nous nous parlions à travers le regard, c'était vraiment intense.

Je faisais tout de même attention à ne pas éjaculer dans son corps, nous avions oublié de mettre le préservatif et je me retirerais dès que je sentirais le désir venir au plus haut point. Je ne voulais pas d'un bébé maintenant, c'était bien trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

SECRET LIFE


Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Une vraie Desperate Houswive...Ou pas | Keagan && Lunhabee [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Mirlande Manigat aux Gonaives mercredi soir:une vraie démonstration de popularit
» une petite blague vraie de laramas
» Quelle desperate Housewife, etes-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Start All Over :: •• ON CLIQUE SUR PAUSE •• :: Ohh...Goodbye ! :: Rps finis/abandonnés-